Fekir vers Liverpool : "Il y a eu visite médicale, c'est en cours", dit Noël Le Graët

  • A
  • A
Selon la presse, Nabil Fekir est tout proche d'un transfert vers Liverpool, contre une somme d'au moins 60 millions d'euros.
Selon la presse, Nabil Fekir est tout proche d'un transfert vers Liverpool, contre une somme d'au moins 60 millions d'euros. © BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :
Le Lyonnais Nabil Fekir, en partance pour Liverpool selon la presse française et anglaise, a déjà passé sa visite médicale avec les Reds, à en croire le président de la FFF.

"Nabil Fekir est en cours de transfert. Il y a eu une visite médicale", a confirmé samedi auprès de l'AFP et Radio France le président de la Fédération Noël Le Graët, à propos du joueur offensif lyonnais, que la presse annonce tout proche de Liverpool.

"Il y a eu visite médicale". "Ce sont des négociations, ça peut quelquefois traîner. Il y a eu une visite médicale qui a été faite et elle est en cours d'analyse", a expliqué le patron de la FFF, à Lyon, à quelques heures du match entre la France et les États-Unis, le dernier amical de préparation à la Coupe du monde. "C'est valable pour tous les grands joueurs. À chaque fois qu'un joueur est sur le marché, il y a un prix, l'acheteur essaie de baisser le prix, le vendeur essaye de l'augmenter, ça prend du temps", a-t-il relevé .

Focalisé sur les Bleus. "En tout cas, je l'ai vu ce matin assez longtemps, c'est tout pour l'équipe de France pour le moment. Il s'intéresse bien entendu à sa vie, ce qui est logique, mais il est tout à fait à disposition de l'équipe de France", a poursuivi Le Graët, en marge de l'inauguration d'un pôle France de futsal, dans le lycée lyonnais Saint-Louis-Saint-Bruno."Et même s'il ne partait pas, il n'est pas catastrophé, c'est un garçon qui aime le foot et se plaît à Lyon mais pour le moment, très franchement il ne parle que de l'équipe de France", a-t-il conclu.

Depuis jeudi soir, la presse française et anglaise affirme que le Lyonnais, âgé de 24 ans, est tout proche d'un transfert vers Liverpool, contre une somme d'au moins 60 millions d'euros. Vendredi, Lyon a démenti "catégoriquement" les "fausses informations" sur ce sujet. "Le transfert n'est pas fait et encore moins à ce tarif", a affirmé Jean-Michel Aulas dans un message à l'AFP.