Roland-Garros : découvrez le court "Simonne-Mathieu" au cœur des serres d'Auteuil

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Europe 1 est allé visiter le tout nouveau court de Roland-Garros, le "Simonne Mathieu", construit au milieu des serres d'Auteuil. On vous emmène.
ROLAND-GARROS

C'est ce jeudi qu'est inauguré le tout nouveau court de Roland-Garros, le "Simonne Mathieu". Et c'est cette terre battue totalement vierge, au milieu des serres d'Auteuil, qu'Europe 1, radio partenaire du tournoi, a pu fouler en avant première.

FullSizeR1002

Une meilleure acoustique. Le lieu a de quoi impressionner. Pour l'intégrer au jardin botanique, une serre a été construite autour du terrain de tennis. Cela va avoir comme effet d'amplifier le bruit de la balle pendant un match. "Ça va résonner un peu plus et c'est tant mieux. Un bon bruit de balle, c'est sympa. Quand le public va se déchaîner, il faut que ça fasse du bruit quand même", s'enthousiasme Gilles Jourdan, l'un des concepteurs du site, au micro d'Europe 1.

FullSizeR_31002

Une structure "qui ressemble aux serres". L'aspect extérieur de ce nouveau court a longtemps préoccupé les riverains, qui ont été nombreux à signer les pétitions et à participer aux manifestations. Finalement, le résultats semble leur convenir.

EXCLUSIVITÉ - Roland-Garros : découvrez le court "Simonne Mathieu" au cœur des serres d'Auteuil

"Je suis les travaux depuis le début, et je trouve que c'est génial, car ils ont fait une structure qui ressemble aux serres d'Auteuil", se réjouit Françoise, 85 ans, pourtant opposante de la première heure.

FullSizeR_21002

Ces serres entourant le terrain rendent le court "Simonne Mathieu" unique au monde. D'ailleurs, les jardiniers s'impatientent de voir s'y jouer des matches. "Peut-être que certains se mettront sur la pointe des pieds pour voir ce qui se joue derrière ces double-vitrages", glisse dans un sourire Régis Chrisner, leur responsable.

Après la présentation du court à la presse, jeudi, les portes du court ne se rouvriront qu'à l'ouverture du tournoi de Roland-Garros, le 26 mai.

Europe 1
Par Martin Feneau, édité par Anaïs Huet