Euro : le Danois Christian Eriksen toujours hospitalisé dans un état stable

, modifié à
  • A
  • A
Le malaise d'Eriksen a suscité une grande émotion dans le foot.
Le malaise d'Eriksen a suscité une grande émotion dans le foot. © JONATHAN NACKSTRAND / POOL / AFP
Partagez sur :
Lors du match entre le Danemark et la Finlande lors de la deuxième journée de l'Euro de football samedi, le milieu de terrain danois Christian Eriksen a été victime d'un grave malaise. Il était toujours hospitalisé dans un état stable dimanche, selon la fédération danoise de football. Le joueur va subir des examens complémentaires.

Le Danois Christian Eriksen, hospitalisé après un spectaculaire malaise cardiaque durant le match Danemark-Finlande samedi, est toujours hospitalisé dans un état stable, a annoncé dimanche la fédération danoise de football. "Ce matin, nous avons parlé avec Christian Eriksen qui a salué ses coéquipiers. Sa condition est stable et il est toujours hospitalisé pour des examens complémentaires", a indiqué la DBU dans un tweet.

"Une soirée triste à tous points de vue"

"L'équipe et l'encadrement de la sélection nationale ont reçu une assistance de crise et vont continuer d'être là l'un pour l'autre après l'incident d'hier", est-il écrit. Une conférence de presse prévue dans la matinée a été annulée et l'entraînement reporté sine die, a rapporté la chaîne de télévision TV2. Vers la fin de la première période de Danemark-Finlande, loin du ballon et de tout adversaire, Eriksen s'est effondré brutalement sur le terrain, les yeux révulsés, avant de subir un massage cardiaque.

Le match a été interrompu, tandis que les Danois, certains d'entre eux en larmes, se sont rassemblés pour former un cercle autour du milieu de terrain de 29 ans et le dissimuler des regards. "On a réussi à faire 'revenir' Christian", a raconté le docteur de la sélection danoise Martin Boesen. Le match a ensuite repris et s'est soldé par une défaite des Danois (0-1). "C'était une soirée triste à tous points de vue, les malheurs de Christian Eriksen éclipsant évidemment tout le reste", a écrit la DBU dans un communiqué.