Euro : Deschamps inquiet par les blessures des latéraux gauche Hernandez et Digne

  • A
  • A
digne euro
Entré à la mi-temps, Lucas Digne a dû céder sa place quelques minutes plus tard à cause d'une blessure à la cuisse. © Laszlo Balogh / POOL / AFP
Partagez sur :
Les deux arrières latéraux gauche de l'équipe de France Lucas Hernandez et Lucas Digne ont été remplacés tour à tour face au Portugal mercredi soir (2-2) en clôture de la phase de groupes de l'Euro 2020. Didier Deschamps s'inquiète de cette situation, d'autant que le second pourrait manquer la suite de la compétition.

"Quand il y a une blessure musculaire, à l'ischio, ce n'est pas bon signe", a expliqué le sélectionneur Didier Deschamps en visio-conférence de presse à propos de Lucas Digne, mercredi soir après le nul face au Portugal (2-2) lors de la dernière journée de la phase de groupes de l'Euro 2020. "C'est le plus inquiétant parce que c'est une blessure musculaire. Lui ça va être très compliqué (pour la suite)", s'inquiète le sélectionneur. Le défenseur latéral gauche avait déjà remplacé à la mi-temps son partenaire du même poste, Lucas Hernandez, qui semble toutefois moins touché.

Adrien Rabiot à la rescousse

Les deux seuls arrières latéraux gauche de l'équipe de France ont vécu une soirée difficile contre le Portugal. Lucas Hernandez, titulaire au coup d'envoi et averti d'un carton jaune à la 36e minute, a été remplacé à la mi-temps. Son coéquipier Lucas Digne a ensuite dû céder sa place moins de dix minutes plus tard, à la 52e minute, visiblement touché à une cuisse. Il a été remplacé par Adrien Rabiot, qui évolue habituellement au poste de milieu de terrain.

"Malheureusement dans le même match j'ai perdu les deux" arrières gauche, a encore regretté le technicien, terminant sur une note plus souriante en soulignant qu'"Adrien Rabiot est aussi capable de jouer à ce poste, c'est aussi plutôt une bonne chose"... L'ancien Parisien a découvert ce rôle au haut niveau, et a plutôt bien défendu sur ce côté gauche. Une solution dans l'urgence pour Didier Deschamps qui voudra compter sur l'habituel titulaire, Lucas Hernandez, pour la suite de l'Euro.

Pas de renfort supplémentaire

Concernant Hernandez, "je n'ai pas voulu prendre de risque, d'autant qu'il avait un carton jaune", a positivé Deschamps, qui voudra réévaluer le cas de son latéral gauche "dans les prochains jours". Le défenseur du Bayern Munich avait été gêné par un pépin au genou lors de la préparation, conduisant l'encadrement à limiter son temps de jeu. Le sélectionneur avait préféré le laisser au repos samedi dernier contre la Hongrie lors du deuxième match des Bleus (1-1).

Le sélectionneur, qui a déjà perdu son attaquant Ousmane Dembélé sur une grave blessure à une cuisse, ne peut pas rappeler de joueur supplémentaire pour la suite de la compétition selon le règlement de l'UEFA. Il dispose actuellement de 25 joueurs, mais aucun latéral gauche à part Hernandez et Digne.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP