Euro : la Suède se rapproche de la qualification, la Croatie tenue en échec

, modifié à
  • A
  • A
La Suède s'est imposée face à la Slovaquie grâce à un penalty transformé par Emil Forsberg.
La Suède s'est imposée face à la Slovaquie grâce à un penalty transformé par Emil Forsberg. © MAXIM SHEMETOV / POOL / AFP
Partagez sur :
La Suède s'est imposée contre la Slovaquie vendredi après-midi grâce à un penalty en seconde mi-temps (1-0) et stoppe la progression de la Slovaquie dans le groupe E. Dans le groupe D, la Croatie, finaliste du dernier Mondial, a été tenue en échec par la République tchèque (1-1) et n'est pas en très bonne posture en vue des huitièmes de finale.

Aucune équipe n'a réussi à rejoindre l'Italie, la Belgique et les Pays-Bas dans le groupe des sélections déjà qualifiées pour les huitièmes de finale de l'Euro vendredi. Trois nations avaient pourtant l'opportunité de se qualifier au tour suivant de la compétition. La surprenante équipe de Slovaquie, vainqueure de la Pologne dans le groupe E, n'a pas confirmé face à la Suède en s'inclinant 1-0 sur un penalty. Autre nation bien partie avec trois points, l'Angleterre n'est pas parvenue à se défaire se son rival écossais chez elle à Wembley (0-0).

En fin d'après-midi, la Croatie, vice-championne du monde, a de son côté peiné contre la République tchèque (1-1). Les Tchèques, qui étaient en position pour se qualifier pour les huitièmes après leur victoire inaugurale contre l'Écosse (0-2), devront eux aussi encore patienter pour valider leur ticket.

Les informations à retenir :

  • L'Angleterre, la Slovaquie et la République tchèque ont échoué à se qualifier dès vendredi
  • La Croatie a fait match nul contre la République tchèque
  • La Suède s'approche de la qualification
  • Moscou ferme sa fan-zone à cause d'une flambée de Covid

La Croatie piétine contre la République tchèque

Décevante face à l'Angleterre dimanche dernier (défaite 1-0), la Croatie devait se relancer à Glasgow contre la République tchèque pour se replacer au classement et espérer sortir de son groupe D. Mais la sélection croate, qui avait joué la finale de la dernière Coupe du monde face à la France, n'a pu faire mieux qu'un match nul jeudi (1-1). En première mi-temps, elle a même difficilement existé face à une équipe tchèque mieux rentrée dans la rencontre. Face aux vagues blanches, les Croates ont souffert.

Auteur d’un doublé lors du premier match face à l'Ecosse, dont un lob exceptionnel de 45 mètres (2-0), l'attaquant tchèque Patrik Schick n’a d'abord pas réussi à bien reprendre un centre fort venu de la droite à la 18e. Mais il a ensuite provoqué un penalty, une dizaine de minutes plus tard, en recevant un coup de coude de Dejan Lovren dans la surface de réparation. Le nez ensanglanté, Patrik Schick s'est ensuite chargé lui-même de tirer le penalty. Et il n'a pas tremblé, prenant le gardien croate à contrepied grâce à une frappe sur la gauche du but (36e). Avec ce troisième but dans la compétition, Patrik Schick est pour le moment le meilleur buteur de l'Euro.

Dans la foulée, la Croatie a tenté de réagir par l'intermédiaire de son attaquant Ante Rebic. Celui-ci a toutefois vu son tir échouer à gauche du but. Victimes d'un très bon pressing, les Croates sont donc rentrés au vestiaire avec un retard d'un but à la mi-temps. Symbole de leur difficulté dans le jeu, leur Ballon d'Or Luka Modric avait alors touché très peu de ballons dans le camp adverse.

A la reprise, la Croatie a très rapidement égalisé grâce à un exploit d'Ivan Perisic qui a décoché une belle frappe depuis la gauche dans le petit filet droit tchèque (47e). Les deux équipes n'ont ensuite pas réussi à se départager. Elles joueront leur avenir mardi, contre l'Ecosse pour la Croatie, et l'Angleterre pour la République tchèque.

La Suède freine la Slovaquie dans son élan

Plutôt outsider de ce groupe E, la Suède (18e au classement Fifa) a fait respecter la hiérarchie vendredi après-midi en s'imposant face à la Slovaquie (36e au classement) par le plus petit des scores, 1-0. Plus dominante en seconde mi-temps, l'équipe suédoise a multiplié les tirs vers le but slovaque, et c'est finalement sur penalty que le meneur de jeu Emil Forsberg du RB Leipzig a délivré les siens. Les Suédois prennent provisoirement la première place du groupe E avec quatre points devant les Slovaques qui en comptaient déjà trois et qui pouvaient se qualifier pour le tour suivant en cas de victoire.

Avec quatre points, la Suède est quasiment certaine de finir à l'une des deux premiers du groupe E, ou d'être repêchée parmi les quatre meilleurs troisièmes.

Un match nul entre l'Angleterre et l'Écosse

C'était assurément l'affiche du huitième jour de l'Euro 2020. L'Angleterre recevait l'Écosse dans son écrin de Wembley à Londres pour un derby britannique chargé d'histoire. Il s'agit de la plus grande rivalité internationale entre deux nations qui s'étaient rencontrées pour la première fois en 1872. Pour la 115e confrontation un siècle et demi plus tard, les Anglais emmenés par l'attaquant Harry Kane partaient favoris grâce à une prestation aboutie lors de la première journée face à la Croatie (1-0). Mais la rencontre s'est finalement terminée sur un score nul (0-0). Retrouvez un résumé complet de ce match ici.

Moscou ferme se fan-zone

La ville de Moscou a annoncé vendredi fermer sa fan-zone de l'Euro de football et interdire tout évènement de divertissement réunissant plus de 1.000 personnes en raison de la récente flambée des cas de Covid-19. "Nous arrêtons pour un temps les évènements de divertissements de masse, et nous devons aussi fermer un temps les lieux de danse et la fan-zone" au complexe olympique de Loujniki, a indiqué le maire Sergueï Sobianine sur son site.