Euro : Angleterre-Ecosse, l'affiche du premier match international de football

  • A
  • A
kane robertson euro
Harry Kane (Angleterre) et Andrew Robertson (Ecosse) s'affrontent lors du derby britannique, vendredi à l'Euro. © Photos AFP
Partagez sur :
L'Angleterre et l'Ecosse se retrouvent pour un derby entre voisins rivaux vendredi soir en clôture de la deuxième journée du groupe D de l'Euro 2020 (21 heures). Une affiche historique qui fut la première rencontre de football disputée au niveau international, en 1872. Europe 1 retrace l'histoire de ce match mythique.

C'est un nouvel épisode de la plus grande rivalité internationale dans le monde du foot. Vendredi soir, l'Angleterre reçoit l'Ecosse dans son stade de Wembley à Londres pour la deuxième journée de l'Euro 2020 dans le groupe D (21 heures). Deux équipes aux dynamiques opposées : l'Angleterre a gagné son premier match contre la Croatie (1-0), tandis que l'Ecosse a raté ses débuts face à la République tchèque (0-2).

Ce derby entre les deux rivaux britanniques s'annonce bouillant, et il revêt un caractère historique : Angleterre-Ecosse, c'est la toute première rencontre internationale reconnue officiellement par la Fifa qui fut disputée le 29 novembre 1872, 15 ans après la création du premier club de football, Sheffield FC. Au total, 114 matches ont opposé les deux pays voisins, avec un petit avantage pour les Anglais (48 victoires, 41 pour l'Ecosse, 25 matches nuls). L'occasion de revenir sur les débuts de cette rivalité avant la 115e confrontation vendredi.

Environ 4.000 spectateurs pour un match inédit

Il y a près de 150 ans, deux sélections écossaise et anglaise s'affrontaient sur la pelouse lourde du Hamilton Crescent à Partick, un quartier de Glasgow, le jour de la fête nationale de l'Ecosse en 1872. Les deux pays s'étaient déjà rencontrés auparavant, mais l'équipe de la nation au chardon était composée essentiellement de joueurs évoluant en Angleterre.

Pour disputer ce match inédit, l'Ecosse est représentée par des footballeurs de Queen's Park, le premier club écossais à l'époque. Les joueurs portent des chemises bleu foncé alors que les Anglais jouent avec une chemise blanche et une casquette. La rencontre est programmée en début d'après-midi, dans le brouillard, et environ 4.000 spectateurs y assistent.

Un nombre pléthorique d'attaquants

Les deux équipes pratiquent un jeu de dribble déjà bien développé selon les récits de l'époque, et si les Ecossais font meilleure impression, les différents tirs se soldent par des échecs. Les deux sélections profitent de la pause pour alterner les fonctions de gardien de but avec un de leur joueur de champ. Il faut noter que les systèmes de jeu étaient bien différents d'aujourd'hui : l'Ecosse jouait avec six attaquants, tandis que l'Angleterre en alignait huit.

Malgré ce nombre pléthorique d'avants-centres, aucun but n'est finalement marqué lors du premier match de l'histoire du football international (0-0). Mais les journaux britanniques ont souligné la qualité du jeu qui a été pratiqué ce jour-là. Peut-être en sera-t-il de même vendredi, un siècle et demi après, lors d'un derby britannique attendu dans la phase de groupes de l'Euro 2020 ?

Europe 1
Par Gauthier Delomez