Euro 2020 : l'Espagne dans un groupe E à sa portée

  • A
  • A
Laporte Lewandowski Hamsik Photos AFP
Le Franco-Espagnol Aymeric Laporte sera dans le groupe E, face à la Pologne de Robert Lewandowski et la Slovaquie de Marek Hamsik. © Photos AFP
Partagez sur :
Championne d'Europe en 2008 et 2012, l'Espagne aborde l'Euro 2020 dans un statut d'outsider. La Roja devra livrer de sérieuses prestations contre la Pologne de Robert Lewandowski, la Suède, quart de finaliste du dernier Mondial, et la Slovaquie de l'expérimenté Marek Hamsik.

Dans le groupe E de l'Euro 2020, l'Espagne partira favorite pour la première place du groupe. La triple championne d'Europe aura l'avantage de disputer ses trois rencontres à domicile, à Séville. Face à elle, la Pologne, emmenée par son attaquant star Robert Lewandowski, cherchera à faire mieux qu'un quart de finale en 2016. Sans Zlatan Ibrahimovic, blessé à un genou, la Suède voudra confirmer les espoirs placés en elle après son quart de finale au Mondial 2018. La Slovaquie de l'ancien milieu de Naples, Marek Hamsik (33 ans), essaiera de se frayer un chemin en huitièmes de finale pour sa deuxième participation à un Euro.

Groupe E :
Pologne
Slovaquie
Espagne
Suède

Le favori : l'Espagne

Renouvelée à moitié depuis son dernier Mondial décevant en 2018, avec une élimination contre la Russie en huitièmes de finale, la sélection espagnole arrive à l'Euro 2020 avec de nouvelles ambitions. L'Espagne présente une liste de joueurs équilibrée, entre cadres (Jordi Alba, 32 ans, Cesar Azpilicueta, 31 ans, David De Gea, 30 ans,…) et jeunes talents (Pedri, 18 ans, Ferran Torres, 21 ans,…). La Roja peut aussi s'appuyer sur le Franco-Espagnol Aymeric Laporte (27 ans), venu renforcer la défense centrale en lieu et place de "l'ancien" Sergio Ramos (35 ans), qui n'a pas été convoqué en raison d'une blessure. Pour ravir la première place du groupe, l'Espagne devra renouer avec son jeu collectif qui l'a vu briller au début des années 2010.

L'outsider : la Pologne

Vaincue par le Portugal, futur champion, lors de l'Euro 2016 en quarts de finale, la Pologne de l'attaquant star du Bayern Munich, Robert Lewandowski, espère retrouver ce stade de la compétition, le meilleur résultat de son histoire dans un Euro. Pour cela, la sélection polonaise devra faire face à de sérieux opposants : l'Espagne bien sûr, la Suède et la Slovaquie. Malgré l'absence de Zlatan Ibrahimovic, la sélection suédoise voudra capitaliser sur son Mondial 2018, où elle avait atteint les quarts de finale (défaite 2-0 contre l'Angleterre). La Slovaquie, difficile à manœuvrer sous la houlette de l'expérimenté milieu de terrain Marek Hamsik, sera également un obstacle pour les Polonais. Un groupe E qui reste ouvert.

Le joueur à suivre : Aymeric Laporte (Espagne)

Déçu par ses non sélections à répétition avec les Bleus, le défenseur franco-espagnol Aymeric Laporte a finalement choisi de jouer pour la Roja avec qui il va disputer sa première compétition internationale, cet été. Un choix pas si étonnant au regard de sa carrière, lui qui a fait ses débuts professionnels avec l'Athletic Bilbao en 2011, avant de rejoindre Manchester City en 2018. Il sera très intéressant d'analyser l'adaptation d'Aymeric Laporte dans ce groupe, qu'il a rejoint pour la première fois début juin.

Nos pronostics : Espagne 1ère, Pologne 2e, Suède 3e, Slovaquie 4e

Calendrier

Journée 1
Pologne-Slovaquie, lundi 14 juin à 18 heures, Stade de Saint-Pétersbourg (Russie)
Espagne-Suède, lundi 14 juin à 21 heures, Stade La Cartuja de Séville (Espagne) 

Journée 2
Suède-Slovaquie, vendredi 18 juin à 15 heures, Stade de Saint-Pétersbourg
Espagne-Pologne, samedi 19 juin à 21 heures, Stade La Cartuja de Séville

Journée 3
Suède-Pologne, mercredi 23 juin à 18 heures, Stade de Saint-Pétersbourg
Slovaquie-Espagne, mercredi 23 juin à 18 heures, Stade La Cartuja

Europe 1
Par Gauthier Delomez