Ce que l’on sait de l’accident d'hélicoptère qui a coûté la vie à Kobe Bryant

, modifié à
  • A
  • A
Crash hélicoptère
Une enquête sur le crash d'hélicoptère qui a coûté la vie à neuf personnes, dont le basketteur Kobe Bryant, a été ouverte. © AFP
Partagez sur :
Une enquête sur le crash d'hélicoptère qui a coûté la vie à neuf personnes, dont le basketteur superstar Kobe Bryant, a été ouverte. Les experts et les autorités semblent privilégier la piste météorologique plutôt que d'éventuels problèmes mécaniques. 
L'ESSENTIEL

Le monde pleure un champion disparu. Kobe Bryant, quintuple vainqueur de la NBA avec les Lakers, est décédé dimanche à 41 ans dans le crash d’un hélicoptère. Alors que les hommages pleuvent du côté des fans comme des personnalités publiques, le temps de l’enquête se poursuit. Le drame s’est produit dans les collines de Calabasas, à 60 kilomètres de Los Angeles, en Californie, alors qu'un épais brouillard enveloppait la région. Au total, neuf personnes sont mortes, dont l'une des quatre filles de Kobe, Gianna, âgée de 13 ans. L'enquête s'oriente vers la piste météorologique, plutôt que d'éventuels problèmes mécaniques. 

La fille de Kobe Bryant parmi les victimes 

Le crash n’a fait aucun survivant. Au total, neuf personnes étaient à bord de l’hélicoptère : Kobe Bryant et sa fille, Gianna, le pilote et six autres personnes dont l’identité n’a pas encore été confirmée.

Outre Kobe et Gianna Bryant, les autres passagers du vol comprenaient un entraîneur de baseball, John Altobelli, sa femme Keri et leur fille Alyssa qui jouait au basket dans le même club que Gianna. S'y trouvaient également Christina Mauser, entraîneuse adjointe de l'équipe de basket des deux adolescentes, Sarah et Payton Chester, une mère et sa fille, ainsi que le pilote Ara Zobayan.

Un temps brumeux au moment du crash

L'hélicoptère s'est écrasé par temps brumeux au nord-ouest de Los Angeles. Selon les autorités locales, les pompiers ont reçu un appel peu avant 9h37 au sujet de l'accident, qui a provoqué un feu de broussailles sur une colline. Selon les données du flightradar24.com, un site de suivi des vols, l'hélicoptère a décollé de l'aéroport John Wayne de Santa Ana à 9h06, heure locale. Il se dirigeait vers le nord-ouest, apparemment à la Mamba Sports Academy de Newbury Park, à environ 137 kilomètres, où Gianna devait disputer un match de basket.

La piste météorologique privilégiée par les enquêteurs 

Autorités et experts semblent pour l'heure privilégier la piste météorologique plutôt que d'éventuels problèmes mécaniques. Selon les premiers éléments de l'enquête relayés par les médias américains, les données de vol font état de difficultés apparues alors que l'engin survolait le zoo de Los Angeles. Le pilote aurait alors été averti qu'il volait trop bas. Quelques minutes plus tard, l'hélicoptère a semble-t-il heurté une colline haute d'environ 520 mètres, avant de prendre feu. 

Interrogée par l'AFP, la police de Los Angeles (LAPD) a indiqué que le manque de visibilité était tel que ses propres hélicoptères avaient été laissés au sol en matinée. Le Washington Post, citant des enregistrements audio du contrôle aérien, a cependant indiqué que le pilote de Bryant avait reçu l'autorisation de voler.

Construit en 1991, l'hélicoptère appartenait à la compagnie privée de transport Island Express et pouvait accueillir jusqu'à deux membres d'équipage et 12 passagers. "La probabilité d'une grave défaillance des deux moteurs de cet engin est quasi nulle", a confié au Los Angeles Times un ancien pilote de la compagnie Island Express.

L'agence américaine chargée de la sécurité dans les transports (NTSB) a annoncé avoir dépêché une équipe de 18 personnes en Californie pour participer à l'enquête aux côtés du régulateur américain de l'aviation, la FAA. Alex Villanueva, le shérif du comté de Los Angeles, a prévenu que l'enquête "pourrait prendre du temps".