"Une bonne surprise" : pendant la grève SNCF, des billets de train moins chers

, modifié à
  • A
  • A
1:54
© BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :
Face à l'incertitude, beaucoup de voyageurs ont préféré annuler leurs billets de train. Résultat : des milliers de places disponibles, parfois beaucoup moins chères que la normale. Une bonne surprise pour les usagers qui se préparent à voyager lors du weekend de chassée croisée, s'annonçant encore chargé. 
REPORTAGE

Une bonne surprise au milieu des galères. Alors que s’ouvre le 24eme jour de grève à la SNCF, avec en moyenne 6 TGV sur 10 prévus jusqu’à dimanche, commence aussi l’un des plus gros chassée croisée de l’année. Quelque 800.000 personnes sont attendues ce weekend dans les 1.300 trains - TGV Inouï, Ouigo et Intercités - promis à la circulation. Mais les voyageurs qui réservent à la dernière ont eu parfois de bonnes surprises côté tarifs.

Après plusieurs annulations de billets entre Strasbourg et Paris, Samar a fini par se rabattre sur le dernier en circulation. "Quand j’ai acheté mon premier billet, c’était 82 euros. Quand j’ai racheté les nouveaux, c’était 54 euros. C'est une bonne surprise", se réjouit-elle. Face à l'incertitude des voyages, beaucoup d'usagers ont préféré annuler leurs billets. Résultat : 300.000 places sont disponibles ce weekend.

Pas de bons prix sur toutes les destinations 

Alors pour remplir les trains, la SNCF le reconnait, il faut bien faire un petit geste. Même en période de fêtes, où d'habitude les prix gonflent. "C’est la loi de l’offre et de la demande. On a vu que les trains n’étaient pas aussi remplis, donc forcément on fait tous les efforts pour remplir nos trains et permettre au plus de Français possible de voyager", souligne Pierre Matuchet, directeur production TGV. Des efforts pas toujours visibles pour certains usagers. Il n'y a pas forcément de bons prix pour toutes les destinations, s'amuse Florence, une habituée des liaisons entre Reims et Paris. "Un euro de différence par trajet ! On passe de 26 à 25 avec mon abonnement, c’est pas énorme… J’attends de voir le geste de la SNCF", s’exclame-t-elle. 

Côté trafic, pour le réveillon du nouvel an, la SNCF annonce déjà que le trafic restera perturbé, avec "45% à 50%" des TGV en moyenne en circulation lundi 30 et mardi 31, 35% le 1er janvier et 50% le 2 janvier. Pour ceux qui réussiront à partir pendant le weekend, la SNCF garantit un retour... le weekend prochain. 

Europe 1
Par Jihane Bergaoui, édité par Laetitia Drevet