Trois ans après le 13-Novembre, hommage national aux victimes à Paris et Saint-Denis

  • A
  • A
Le cortège se rendra notamment au Bataclan, la salle de concert dans laquelle 90 personnes ont été tuées.
Le cortège se rendra notamment au Bataclan, la salle de concert dans laquelle 90 personnes ont été tuées. © MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :
Pour rendre hommage aux victimes des attaques du 13 novembre 2015, un cortège constitué d'associations de victimes, du Premier ministre et des maires de Paris et de Londres se rendra au Stade de France, sur les terrasses des restaurants touchés trois ans plus tôt et au Bataclan.

Trois ans après, un hommage national est rendu mardi aux victimes des attaques du 13 novembre 2015 avec un cortège qui reliera les six lieux des attentats djihadistes les plus meurtriers commis en France, de Saint-Denis à Paris.

Ce soir-là, neuf hommes avaient mené une série d'attaques aux abords du Stade de France de Saint-Denis et dans la capitale, à des terrasses de restaurants et dans la salle de concerts du Bataclan, faisant 130 morts et plus de 350 blessés.

 

Quel parcours pour le cortège ? 

Un cortège partira du Stade de France, au nord de Paris, où trois premiers djihadistes s'étaient fait exploser, tuant une personne et faisant des dizaines de blessés, atteints par les projectiles contenus dans leurs ceintures explosives.

Le cortège ralliera peu après 9h30 les terrasses des bars et restaurants parisiens visées par les fusillades, où 39 personnes ont trouvé la mort : le Carillon et le Petit Cambodge, la Bonne Bière, le Comptoir Voltaire - où un djihadiste s'était fait exploser - et enfin, la Belle équipe. Le parcours s'achèvera à 11 heures devant le Bataclan, la salle de concerts du 11ème arrondissement où 90 personnes ont été assassinées.

Qui sera présent ? 

Macron sera absent. Pour la première fois, le président de la République n'assistera pas à la cérémonie. En 2017, Emmanuel Macron, élu quelques mois auparavant, et son prédécesseur François Hollande avaient tous deux rendu hommage aux victimes des attentats en retraçant ce même parcours.

Les maires de Paris et Londres. Seront présents cette année le Premier ministre Édouard Philippe, la maire de Paris Anne Hidalgo accompagnée de son homologue londonien Sadiq Khan, ainsi que les associations de victimes et de nombreux ambassadeurs installés à Paris.

"Les deux maires [de Londres et Paris] ont ainsi voulu témoigner de l'amitié très forte qui lie leurs deux villes et de leur solidarité mutuelle face au terrorisme", indique-t-on à la Ville, alors que la capitale anglaise a été touchée elle aussi par plusieurs attentats en 2017 et 2018.

Un lâcher de ballon par des associations. À 12h30, les associations de victimes Life for Paris et 13onze15 ont prévu une cérémonie commémorative devant la mairie du 11ème arrondissement, avec des discours, quelques morceaux de musique ainsi qu'un lâcher de ballons.