SONDAGE EXCLUSIF - Coronavirus : la confiance des Français dans l'exécutif au plus bas

  • A
  • A
La confiance des Français dans l'action d'Emmanuel Macron et du gouvernement pendant la crise s'effrite.
La confiance des Français dans l'action d'Emmanuel Macron et du gouvernement pendant la crise s'effrite. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Les sondés sont seulement 30% à se dire confiants dans la gestion de crise par l'Élysée et le gouvernement, alors que ce chiffre était de 35% mi-avril et 55% le 19 mars, selon un sondage BVA pour Europe 1 et Orange, publié lundi. Les médias sont également concernés par cette méfiance généralisée de la population vis-à-vis des institutions. 
EXCLUSIF

À mesure que la date du lundi 11 mai se rapproche, les injonctions paradoxales comme les incertitudes sur l'organisation du déconfinement se multiplient. Et cela semble se ressentir sur l'état d'esprit de la population, confinée depuis maintenant plus d'un mois et demi : selon la dernière vague du sondage BVA* pour Europe 1 et Orange sur le moral des Français, publiée mardi soir, la confiance dans la manière dont l'exécutif gère la crise du coronavirus est au plus bas depuis le début de cette étude.

Les sondés sont seulement 30% à se dire confiants dans la gestion de crise par l'Élysée et le gouvernement, alors que ce chiffre était de 35% mi-avril et 55% le 19 mars, date du début de l'étude. Mais cette méfiance ne concerne pas que l'exécutif : la confiance dans les informations partagées dans les médias se situe également à 30%, alors qu'elle dépassait là aussi la barre des 50% au début du confinement. 

Une vie quotidienne plus compliquée ?

Moins confiants, les Français sont aussi moins optimistes sur l'organisation de leur vie déconfinée : les personnes interrogées par BVA considèrent qu’il est aujourd’hui moins facile de "faire ses courses" (54%), "prendre soin de sa santé" (57%) ou encore "travailler de chez soi" (67%). Et face aux incertitudes sur les conditions de reprise dans l'éducation à partir du lundi, les parents d’enfants ne sont plus que 60% à considérer qu’il est facile "de s’occuper de ses enfants" actuellement.

Globalement, le moral des Français reste touché par les perspectives de court terme, avec un déconfinement très partiel et encore flou. À la question : "Quelle note, entre 0 et 10, donneriez-vous pour refléter le niveau de votre moral aujourd’hui ?", la note moyenne est de 6,2 contre 6,4 il y a quelques jours, signe d'un optimisme moins prononcé.

Quelques signes positifs

Plusieurs signes positifs émergent néanmoins de ce sondage, notamment sur le plan économique. Les sondés sont de plus en plus nombreux à avoir confiance dans la capacité de leur entreprise à faire face à la crise (65%, +3 points par rapport à lundi), dans la situation financière de leur foyer dans les semaines qui viennent (55%, +2 points depuis lundi) et dans la situation économique de la France (15%, +1 point).

*Enquête barométrique en continu réalisée par Internet, entre le 3 et le 5 mai, auprès d'un échantillon représentatif de 1.000 Français âgés de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas et le principe du roll-up.