Rumeurs autour du pape François : "Aujourd'hui, tous les papes sont appelés à démissionner"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Alors que les rumeurs autour d'une potentielle renonciation du pape François vont bon train, Bernard Lecomte, expert du Vatican, explique sur Europe 1 qu'une démission est forcément à attendre. Depuis que Benoît XVI a montré la voie, les souverains pontificaux ne poursuivront pas leur mission jusqu'à leur mort au détriment de leur santé.
INTERVIEW

Certaines images, certaines phrases, circulent et mettent la puce à l'oreille. Mardi, le pape François a repoussé une fidèle qui l'avait agrippé, visiblement irrité. Il est alors apparu fatigué, usé. Avant cela, il avait indiqué que la prochaine encyclique serait probablement publiée par son successeur, et non par lui. Alors faut-il s'attendre à une démission ? Pour Bernard Lecomte, auteur de Tous les secrets du Vatican (éd. Perrin), c'est inévitable. Même si personne ne peut prédire quand exactement. 

"Aujourd'hui, tous les papes sont appelés à démissionner", a expliqué Bernard Lecomte sur Europe 1 jeudi. "Il y a une espèce de jurisprudence Benoit XVI." En 2013, celui-ci avait annoncé sa renonciation, justifiée par son état de santé déclinant. "Le pape François a dit qu'il ferait certainement comme lui", rappelle l'expert du Vatican. "Tous les papes auront une fin de pontificat normale. Car lorsqu'on a 83, 85 ans, on n'a plus la force d'assumer un travail pareil."

"On n'imagine pas un pape grabataire gérer une communauté d'1,5 milliard de fidèles"

Beaucoup ont aussi en tête la fin du pontificat de Jean-Paul II, très douloureuse tant il était faible. "Les derniers mois, c'était choquant, [même si] on comprenait bien le message de ce pape qui disait qu'un homme est un homme debout jusqu'à sa mort", analyse Bernard Lecomte. "Aujourd'hui, c'est terminé, on n'imagine pas un pape grabataire gérer une communauté d'1,5 milliard de fidèles."

Cependant, rien ne dit que les bruits qui courent à Rome sont fondés. Certains avancent que le souverain pontife n'a pas de voyages prévus. "Mais il a dit qu'il irait en Irak, au Liban, à Chypre, au Sud-Soudan", rappelle Bernard Lecomte. "Le Vatican est une ville de rumeur. Seul le pape François lui-même sait quand il démissionnera." 

Europe 1
Par Margaux Baralon