Riz, pâtes, blé : ces produits issus de céréales qui n'ont pas tout bon

, modifié à
  • A
  • A
riz 2:48
Le riz et les pâtes ne sont pas bonnes à toutes les sauces. © Pexels/Cottonbro
Partagez sur :
Sous la forme de riz ou de pâtes, les céréales sont recommandées par les médecins, mais encore faut-il faire bien attention à celles que l'on choisit et à notre façon de les cuisiner. Très vite, elles se trouvent transformées et pas forcément pour le meilleur, comme l'explique Marina Carrère d'Encausse dans l'émission de Laurent Mariotte, "La Table des bons vivants".

Les céréales, une fausse bonne idée ? Vous voulez mettre un peu d'ordre dans vos habitudes alimentaires et très vite, vous vous apercevez que le riz complet ou encore les pâtes complètes représentent un réel atout nutritionnel. Vous vous jetez donc à corps perdu dans l'achat de ces aliments au rayon de votre supermarché. Si l'effort fourni est déjà notable, il faut toutefois se montrer vigilant et ce n'est pas toujours suffisant. C'est ce qu'explique Marina Carrère d'Encausse, médecin et animatrice, dans l'émission de Laurent Mariotte, La Table des bons vivants et dans un documentaire diffusé sur France 5, le 4 mai, intitulé Céréales : qui nous roule dans la farine ?.

Haro sur le précuit 

"Dans le documentaire, encore une fois, on se rend compte qu'acheter la céréale de base et la cuisiner soi-même, c'est quand même l'idéal", explique Marina Carrère d'Encausse. "Au contraire, les solutions de cuisson censées faciliter la vie comme les riz précuits qui cuisent en sachet en cinq minutes, ce n'est pas une bonne idée."

Pourquoi ? Tout simplement parce que la cuisson rapide ne permet pas d'optimiser les qualités nutritives de l'aliment. "Tout d'abord, ces aliments précuits, une fois réchauffés, ont une consistance molle qui fait que l'on va en manger facilement et rapidement, ne permettant pas au cerveau d'arriver à satiété. Résultat, on va en manger plus que de raison. Et enfin, les index glycémiques sont plus élevés dès lors que la cuisson n'est pas parfaite. L'amidon se transforme en sucre." Il vaut donc mieux choisir un riz que l'on cuit 15 minutes qu'un riz déjà précuit et qui perd tout intérêt nutritionnel.

Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les fourneaux avec les recettes, conseils et trucs & astuces de Laurent Mariotte, ses chroniqueurs et ses invités.

Abonnez-vous ici

Attention aux céréales du petit déjeuner

Autres céréales dont il faut se méfier : celles du petit-déjeuner et plus particulièrement celles à l'intention des enfants. "Ce ne sont pas des céréales, ce sont des confiseries, comme le dit un des intervenants du documentaire", confie Marina Carrère d'Encausse. "Ce sont des produits pleins de sucre, qui jouissent d'un très bon marketing. Il vaut mieux remplacer ces céréales par une baguette de pain avec un peu de beurre et de la confiture." Et donc ne pas céder à la tentation de la solution de facilité. 

Europe 1
Par Coraline Brouez