"Le casque peut vous sauver la vie" : les conseils de Richard Virenque pour aller au travail à vélo

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
En raison de la mobilisation contre la réforme des retraites, de nombreux transports en commun sont inutilisables. Il faut donc parfois se tourner vers d'autres alternatives comme le vélo. Sur Europe 1, Richard Virenque vous donne les bons conseils pour vous remettre à la pédale.
INTERVIEW

Avec la grève dans les transports en commun, en raison de la mobilisation contre la réforme des retraites, beaucoup de Français se remettent au vélo. Pour certain, il s'agit d'un mode de transport qu'ils n'ont pas utilisé depuis longtemps. Dans la matinale d'Europe 1, l'ancien cycliste professionnel Richard Virenque vous donne les bons conseils pour vous remettre à la pédale.

Météo capricieuse, bouchons, circulation dense... Se rendre au travail en vélo ressemble parfois à une navigation en terrain hostile. "L'équipement est très important", souligne ainsi Richard Virenque, "le casque peut sauver votre vie". L'ancien champion français préconise également le port de gants, qui permet de protéger les mains en cas de chute.

"Il faut faire attention à la pression des pneus"

Pour le reste, il s'agit surtout d'un rappel des consignes élémentaires que des usagers auraient pu oublier. "Il faut faire attention à la pression des pneus si on n'a pas utilisé son vélo depuis un moment", souligne Richard Virenque. "Il faut que le pneu soit très dur et bien gonflé. Si le pneu est mal gonflé, vous perdez beaucoup d'énergie", indique l'ancien cycliste professionnel.

Selon le septuple vainqueur du maillot à pois sur le Tour de France, "le seul problème du vélo quand on n'en a pas fait depuis quelques temps, ce sont les douleurs". Ne pas hésiter à installer une selle en gel donc, ou même à porter un cuissard avec une peau de chamois dedans pour ceux qui sont amenés à faire beaucoup de kilomètres dans la journée.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau