Reconfinement ou couvre-feu élargi ? L'exécutif peaufine son nouveau tour de vis

, modifié à
  • A
  • A
L'exécutif s'apprêterait à donner un nouveau tour de vis pour face à la pandémie. 1:20
L'exécutif s'apprêterait à donner un nouveau tour de vis pour face à la pandémie. © LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Partagez sur :
Emmanuel Macron réunira mardi matin et mercredi deux Conseils de défense consacrés au Covid-19, avant que Jean Castex ne reçoive en fin de journée "les forces politiques" puis les partenaires sociaux à Matignon. Deux réunions cruciales qui doivent permettre à l'exécutif de définir le nouvel axe de sa gestion de crise. 

Inimaginable il y a encore 15 jours, l'hypothèse d'un nouveau confinement prend désormais corps au sommet de l’État. Alors que les contaminations ne cessent d’augmenter dans l’Hexagone, de même que le nombre d’hospitalisations, l’exécutif entame une semaine décisive de gestion de crise. La deuxième vague pourrait même être "plus forte que la première", a averti lundi le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy. 

Deux Conseils de défense sont prévus à l’Elysée pour permettre à l'exécutif de choisir parmi les scénarios possibles. 

Un tour de vis pourrait être annoncé dès mercredi

Le premier Conseil de défense aura lieu mardi matin pour définir les possibilités : avancer l’heure du couvre-feu, l’élargir pendant le week-end, confiner localement… Autant de pistes qui seront ensuite évoquées dans l’après-midi avec les chefs de partis, les présidents des groupes parlementaires et les présidents des principales associations d’élu, reçus à Matignon.

Les partenaires sociaux suivront dans la soirée. De telles consultations, semblables à d'autres organisées ces dernières semaines, paraissent précéder l'annonce d'un nouveau tour de vis, qui pourrait ensuite être acté le lendemain. Avant cela, un second Conseil de défense aura néanmoins lieu mercredi matin pour permettre au président d'acter définitivement sa décision.

Un couvre-feu plus massif ou un confinement ? 

Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, a évoqué les scénarios possibles sur RTL. La première est "d'aller vers un couvre-feu plus massif, à la fois dans ses horaires, dans son étendue au niveau du territoire national, et qui puisse également être mis en place le weekend". Si cela ne suffit pas, un confinement pourrait ensuite être envisagé.

La deuxième hypothèse est "d'aller directement vers un confinement", mais "moins dur" et moins long que celui de mars à mai. Il "permettrait probablement de conserver une activité scolaire et un certain nombre d'activités économiques", avec un recours accru au télétravail.

17% des tests positifs, contre 4,5% début septembre

Le gouvernement ne compte en tout cas pas perdre de temps. "On avait prévu des clauses de revoyure à 15 jours, c’est dépassé", confie lundi un collaborateur du Premier ministre. L'épidémie de Covid-19 a battu un nouveau record en France avec 52.010 nouveaux cas positifs enregistrés en 24 heures, selon le bilan publié dimanche soir. Le taux de positivité des tests poursuit sa progression, atteignant 17%, contre seulement 4,5% début septembre.

Dans les hôpitaux, 191 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation au cours des dernières 24 heures portant le nombre total de patients actuellement hospitalisés dans un service de réanimation à 2.575 (soit 84 de plus que la veille).

Europe 1
Par Hadrien Bect avec AFP, édité par Laetitia Drevet