Randonnée sensorielle des vignes au sommet du Pic Saint-Loup

, modifié à
  • A
  • A
Une fois redescendu du Pic Saint-Loup, on peut prolonger la randonnée dans les vignes environnantes. 2:12
Une fois redescendu du Pic Saint-Loup, on peut prolonger la randonnée dans les vignes environnantes. © AFP
Partagez sur :
RANDO D'ÉTÉ - Cet été, Maud Descamps nous emmène sur les plus beaux chemins de randonnée. Dans l'Hérault, balade dans les vignes avant d'entamer la courte ascension du Pic Saint-Loup.
ÇA VAUT LE DÉTOUR

Suite de notre aventure estivale sur les plus beaux sentiers de randonnée de France. On lace ses chaussures, direction l'Hérault. Mais cette fois, on ne va pas faire que marcher : on va aussi déguster du bon vin, avec modération bien évidemment, dans l'arrière-pays de Montpellier, au Pic Saint-Loup.

Une randonnée sensorielle

La "Sainte-Victoire de l’Hérault", comme on l'appelle, est située à 25 minutes de Montpellier, dans les premiers contreforts cévenols, dans le village de Cazevieille. Le Pic Saint-Loup, c'est 658 mètres d'altitude. Au sommet, on trouve une chapelle et surtout un panorama magnifique sur la garrigue. C'est une randonnée qu'on fait sur la journée sans aucun problème : 1h15/1h30 si on prend son temps pour monter au sommet. Et justement, on vous conseille de prendre le temps pour observer, pour sentir. On y croise des chênes verts, des pins, des arbousiers. Le meilleur moment c'est le matin, quand la rosée réveille toutes ces senteurs.

C'est une randonnée assez courte, donc on vous conseille d'y grimper tôt le matin en emmenant votre pique-nique. Puis de redescendre après déjeuner, ça laisse l'après-midi pour faire la tournée de quelques vignobles familiaux du coin, qui produisent un vin rouge réputé. 

Pic 2

© Wikicommons

Montagne légendaire

Le chemin est peu rocailleux mais une fois au sommet les efforts sont récompensés. En haut, on profite d'un panorama à 360 degrés. S'il fait beau on peut même apercevoir la Méditerranée, mais aussi les villes de Sète et d'Aigues-Mortes. Et puis en tournant la tête de l'autre côté vers le nord, ce sont les Cévennes. Sur la crête, on trouve aussi le château de Montferrand, qui date de 1108.

Puisqu'on est dans la séquence "histoire", un petit mot sur le Pic Saint-Loup, un drôle de nom associé à une légende. Trois frères, Loup, Guiral et Clair, étaient amoureux de la même fille, la belle Bertrade. Les trois frères partent en croisade et à leur retour la jeune femme est morte. Les frères, effondrés, décident de devenir ermites et gravissent trois sommets voisins. Il y a donc aujourd'hui : le mont Saint-Guiral, le mont Saint-Clair et le Pic Saint-Loup.

Pour en savoir plus

Le site de la communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup, avec toutes les infos sur les randonées : https://www.cc-grandpicsaintloup.fr/Sentiers-de-randonnee.html