Dans les pas de Cézanne sur la montagne Sainte-Victoire

, modifié à
  • A
  • A
La montagne Sainte-Victoire offre une vue imprenable sur la Provence. 2:33
La montagne Sainte-Victoire offre une vue imprenable sur la Provence. © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :
RANDO D'ÉTÉ - Cet été, Maud Descamps nous emmène sur les plus beaux chemins de randonnée. Pourquoi ne pas s'attaquer à l'ascension de la montagne Sainte-Victoire, sommet provençal rocailleux.
ÇA VAUT LE DÉTOUR

On continue notre balade sur les chemins de randonnées de France. Après avoir marché dans les pas de Robert Louis Stevenson, on se lance à l'assaut de l'une des principales sources d'inspiration du peintre Paul Cézanne : la Montagne Sainte-Victoire, à quelques kilomètres d'Aix-en-Provence.

L'ascension d'une montagne unique

Cézanne évoquait avec tant d'amour les couleurs chantantes et changeantes de cette montagne qui l'a tant inspiré. Il a consacré plus de 80 tableaux à la Sainte-Victoire ! Et quand vous arrivez au petit matin au pied de cet imposant massif calcaire et que vous voyez la lumière qui commence à se refléter sur la pierre : là vous comprenez l'amour de Cézanne pour ce lieu !

La randonnée ne commence pas en un lieu spécifique. Il y a un très large choix : 250 kilomètres de sentiers, 20 sentiers balisés, dont le GR9 qui passe par là, c'est un chemin de grande randonnée qui relie le Jura au Golfe de Saint-Tropez. Par contre, il vaut mieux se préparer : il y a peu de végétation sur la Sainte-Victoire, c'est assez rocailleux, donc on prend de bonnes chaussures. Ça grimpe aussi : 600 mètres de dénivelés, mais ça vaut l'effort puisqu'au sommet il y a des vues splendides, au sud sur Marseille et la Méditerranée, au au Nord sur les Alpilles.

Sainte 2

© AFP

Des chemins pour tous les randonneurs

Si vous voulez commencer tranquillement, on vous conseille le sentier Imoucha, par l'ouest. Comptez deux heures pour l'ascension sur ce sentier balisé. Un peu plus ardu : par la face sud, le tracé rouge. La marche est sportive mais se fait en seulement 1h30. Vous pouvez aussi combiner plusieurs sentiers. Et puis il y a l'option rando/escalade, par la face sud du massif, également sur des sentiers balisés. Enfin, il y a des sentiers plus confidentiels, notamment le sentier des Cantilènes, caché dans les replis des ravines. Un sentier pour les initiés bien équipés. Et surtout on ne s'amuse pas à sortir des sentiers balisés, pour des questions de sécurité et pour le respect de l'environnement.

La randonnée peut également se faire sur deux jours puisqu'il y a un refuge. Attention ce n'est pas l'hôtel ! C'est un refuge non gardé, chacun vient avec son eau et sa nourriture. Il est sur le même site que le magnifique prieuré du 17ème siècle en haut de la Sainte-Victoire. À visiter absolument ! Le refuge se trouve dans l'ancien bâtiment de vie des moines. Sachez aussi qu'il y a un peu de monde à la Sainte Victoire : un million de randonneurs par an. Mais c'est tellement beau !

Pour en savoir plus 

Le site de l’Association des amis de Sainte Victoire : tous les entiers, les bons conseils, les dernières informations sur le massif : http://www.amisdesaintevictoire.asso.fr/.