Prime d’activité : quelles sont les démarches pour en bénéficier ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La prime d’activité revalorisée, annoncée en décembre par Emmanuel Macron, est versée à partir de mardi. Si vous n’en bénéficiez pas encore, il n’est pas trop tard pour en faire la demande.
EUROPE 1 VOUS ACCOMPAGNE

La prime d’activité revalorisée et élargie entre en scène. Les premiers versements de cette mesure, annoncée en décembre par Emmanuel Macron pour répondre à la crise des "gilets jaunes", doivent être effectués aux bénéficiaires à partir du mardi 5 février. Au total, 5 millions de foyers sont désormais éligibles. En prenant en compte la hausse du SMIC, cette revalorisation permettra d’atteindre une augmentation de 100 euros pour les bénéficiaires de la prime d’activité rémunérés au Smic. Mais ce versement n'est pas automatique : les personnes éligibles, sur critère du revenu de leur foyer, doivent en faire la demande aux Caisse d’allocations familiales. Europe 1 vous indique les démarches à suivre.

Qui peut en bénéficier ?

La prime d’activité est versée, sous conditions de ressources, aux salariés, fonctionnaires et travailleurs indépendants de plus de 18 ans résidant en France. Les étudiants salariés et apprentis sont éligibles à partir de 932 euros de salaire net. 3,5 millions de foyers en bénéficient actuellement.

Quelles sont les conditions de ressource ?

La prime est versée sous conditions de ressources, en fonction d’un calcul complexe. Seuls les travailleurs qui touchent entre 0,5 Smic (environ 585 euros nets) et 1,5 Smic (environ 1.800 euros nets) sont concernés. Attention, sont également pris en compte les autres ressources éventuelles de votre foyer, comme les aides sociales (APL, prestations familiales, indemnités maladie...), et les salaires perçus par votre conjoint. Sachez également que les seuils précis pour être éligibles dépendent de la situation familiale de chaque foyer.

Voici certains exemples :
- une personne seule sans enfant touchant entre le Smic et 1.787 euros de revenus nets aura 100 euros de plus (bonus de la prime d'activité + revalorisation du Smic)
- une personne seule avec enfant touchant entre le Smic et 2.400 nets aura 100 euros de plus (bonus + revalorisation du Smic)
- un couple avec deux enfants dont les deux membres travaillent, l'un touchant le Smic et l'autre environ 1.787 euros, touchera jusqu'à 200 euros de plus par mois (bonus + revalorisation du Smic).

Quelles sont les démarches ?

Si vous touchez déjà la prime d’activité, il n’y a aucune démarche à effectuer. La prime revalorisée vous sera automatiquement versée le 5 février sur votre compte en banque. Vous devez cependant continuer à déclarer vos ressources en ligne tous les trimestres pour continuer à en bénéficier.

Le versement de la prime d’activité n’est cependant pas automatique. Il faut au préalable faire une simulation sur le site www.caf.fr, ou bien de la MSA (mutualité sociale agricole) si vous dépendez du régime social agricole. Il est nécessaire pour cela de renseigner notamment les salaires ainsi que les prestations sociales perçues lors des trois derniers mois. En cas de réponse positive, vous pouvez faire la démarche sur le site de la CAF, ou auprès des points d’accueil de la CAF ou d’une Maison de services au public.

Après examen de votre dossier, vous recevrez une notification d’attribution de la prime d’activité pour une période de trois mois. Précision importante : il vous faudra ensuite, chaque trimestre, déclarer sur internet l’ensemble de vos ressources, pour une éventuelle réévaluation de la prime d’activité.

Quelles sont les dates à respecter ?

Pour toucher la prime en février, la demande devait être effectuée avant le 31 janvier. Mais le versement n’est pas rétroactif. Pour pouvoir toucher la prime en mars, il vous faudra effectuer vos démarches  avant le 25 février.