"Ne pas arriver à une situation ingérable" : une carte anticipe la sécheresse estivale

, modifié à
  • A
  • A
53 départements français sont classés à risque. 2:23
53 départements français sont classés à risque. © Patrick HERTZOG / AFP
Partagez sur :
Le ministère de la Transition écologique et solidaire a publié pour la première fois une carte anticipant le risque de sécheresse estivale. "Etre dans l'anticipation permet d’arriver sur une saison à risques avec un maximum de décisions prises sur le terrain", explique Emma Haziza, hydrologue, au micro d'Europe 1.
INTERVIEW

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une carte publiée par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. "Etre dans l'anticipation permet d’arriver sur une saison à risque avec un maximum de décisions prises sur le terrain, plutôt que d'arriver à une situation déjà ingérable", explique Emma Haziza, hydrologue, au micro d'Europe 1.

53 départements à risque

Cette carte vise avant tout à éviter un scénario similaire à celui de l'été 2019, qui a marqué les esprits : 88 départements avaient connu une limitation des usages de l’eau, 13 départements une longue rupture d’approvisionnement. Elle est basée sur différentes données (Météo France, surveillance des nappes phréatiques par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières -BRGM-, débits fluviaux, barrages gérés par EDF, etc) et classe 53 départements, principalement dans la moitié est et le centre du pays, en risque de sécheresse entre mai et septembre.

Les prévisions du gouvernement visent donc permettre à chaque territoire de préparer une réponse adaptée à la menace. "Par exemple, on peut décider en amont d'une restriction d'eau, la réserver aux usages prioritaires avant d'en manquer", souligne-t-elle. En précisant aussi les sources d'eau les plus à risque (rivières, cours d'eau, eaux souterraines...), précise Emma Haziza, la carte permettra aussi de fournir une réponse davantage ciblée. 

Europe 1
Par Laetitia Drevet