Mort de Daniel Cordier : comment va se dérouler l'hommage national aux Invalides

, modifié à
  • A
  • A
Daniel Cordier en mai 2013. 1:08
Daniel Cordier en mai 2013. © Martin BUREAU / AFP
Partagez sur :
Emmanuel Macron présidera jeudi après-midi la cérémonie d'hommage national à Daniel Cordier, ancien résistant et secrétaire de Jean Moulin, décédé vendredi à l'âge de 100 ans. Cette cérémonie débutera à 15h30 dans la cour de l'Hôtel des Invalides en présence d'une trentaine d'invités. 

La cérémonie sera réglée à la minute près. A partir de 15h30, la France rendra hommage à Daniel Cordier, 100 ans, décédé vendredi 20 novembre. Emmanuel Macron célébrera la mémoire de l'avant-dernier Compagnon de la Libération, ancien secrétaire de Jean Moulin devenu galeriste de renom après la guerre. Crise sanitaire oblige, la Cour d'Honneur des Invalides, n’accueillera qu’une trentaine d’invités.

Daniel Cordier reposera au au Père Lachaise

Sous la statue de Napoléon, sur le perron, Hubert Germain occupera une place de choix. Agé de 100 ans, il est désormais le dernier Compagnon de la Libération en vie. Après une messe en présence de la famille, six élèves de l’école de Saint-Cyr déposeront le cercueil de Daniel Cordier à même le pavé, incarnant ainsi l'humilité de l'homme devant la mort. Autre symbole : le drapeau du 44ème Régiment d'infanterie sera hissé, celui des services secrets auxquels appartenait l'ancien secrétaire de Jean Moulin. Emmanuel Macron prendra ensuite la parole.

Le cercueil quittera les Invalides sur la très solennelle marche des tambours en direction du cimetière du Père-Lachaise, où Daniel Cordier a choisi de reposer.

Europe 1
Par Aude Leroy, édité par Laetitia Drevet