Coronavirus : les concours des grandes écoles "reprogrammés entre le 20 juin et le 7 août", annonce Vidal

, modifié à
  • A
  • A
3:20
Partagez sur :
Sur Europe 1, vendredi soir, Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé que les épreuves des concours d'entrée dans les centaines de grandes écoles auront lieu pendant l'été.

Il n'y aura pas de cours à l'université avant septembre en raison de l'épidémie de coronavirus, mais les concours d'entrée dans les grandes écoles accessibles après une classe préparatoire auront bien lieu. Les épreuves sont reprogrammées "du 20 juin au 7 août 2020", a annoncé vendredi soir sur Europe 1 la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal.

"Plusieurs centaines de milliers de candidats"

Cela concerne "l'ensemble des écoles accessibles par concours après les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE)", au nombre de "plusieurs centaines" avec "plusieurs centaines de milliers de candidats", poursuit la ministre au micro Europe 1 de Nathalie Lévy dans le Grand journal du soir. "Nous avons travaillé avec l'ensemble de ces écoles de façon à pouvoir reprogrammer un calendrier de l'ensemble des concours."

Sur Europe 1, Frédérique Vidal n'a pas précisé si les oraux des concours des écoles des filières littéraires et scientifiques seraient maintenus ou annulés. Les oraux des concours pour les écoles de commerce, eux, ont été annulés fin mars.   

Si le calendrier est fixé, avec des épreuves en plein coeur de l'été, il faut maintenant se pencher sur la logistique de ces concours, alors que le virus n'aura pas disparu du territoire. "Toutes les mesures sanitaires seront prises pour garantir la sécurité des candidats comme celle des surveillants, dans le respect le plus strict des consignes sanitaires en vigueur", affirme Frédérique Vidal.

Comment préparer les salles ?

Pour cela, le comité de pilotage va maintenant établir des règles en matière de préparation et de volumétrie des salles. "C'est le travail qui va commencer dès le début de la semaine prochaine" avec le "comité de pilotage interministériel" chargé de cette question des concours des grandes écoles. Il restera ensuite à travailler sur un calendrier de rentrée remanié après ces épreuves décalées.