INFORMATION EUROPE 1 - Téléphone, vitesse : les Français prennent plus de risques au volant

  • A
  • A
70% des personnes interrogées déclarent passer des appels au volant. 1:23
70% des personnes interrogées déclarent passer des appels au volant. © AFP
Partagez sur :
Les Français sont de plus en plus nombreux à utiliser leur temps de trajets en voiture pour travailler, consulter leurs mails et passer des appels. Selon une étude Ifop pour MMA qu'Europe 1 révèle en exclusivité, les comportements à risque se sont multipliés depuis le début de la crise sanitaire. 

Depuis le début de la crise sanitaire, les Français ont changé leur comportement sur la route. Ils sont de plus en plus nombreux à utiliser leurs temps de trajet pour travailler, conduisant d’autant plus dangereusement. En cette semaine de la sécurité routière au travail, Europe 1 révèle en exclusivité une étude Ifop pour MMA qui détaille les nouveaux dangers du comportement routier des Français.

70% des sondés déclarent passer des appels au volant

On le sait peu, mais les accidents de la route constituent la première cause de mort au travail. Et la tendance n’a pas varié ces derniers mois. "En pleine crise sanitaire, les autoroutes étaient vides. Il y a eu une hausse de la vitesse moyenne observée", explique au micro d'Europe 1 Cécile Légère, chargée de prévention des risques routiers chez MMA.

Sur la même période, l'augmentation de la vitesse moyenne des conducteurs est allée de pair avec la généralisation de comportements à risque, comme l'utilisation du téléphone au volant. "La voiture est devenue un bureau mobile avec des actifs qui disent consulter leurs mails, qui passent aussi beaucoup d'appels. 70% déclarent passer des appels au volant. Le risque d'avoir un accident est beaucoup plus important." 43% des personnes interrogées dans l'étude disent avoir frôlé un accident, 18% en ont vraiment eu un et 38% ont écopé d'une amende. 

Europe 1
Par Diane Berger, édité par Laetitia Drevet