Incendie à Notre-Dame de Paris : la famille Pinault débloque 100 millions d'euros, "c'est notre patrimoine"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le président de la société d'investissement de la famille Pinault a annoncé dès lundi soir le déblocage de 100 millions d'euros pour à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris partiellement ravagée par un incendie.
RÉACTION

La société d'investissement de la famille Pinault, Artemis, va débloquer 100 millions d'euros pour participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, ravagée lundi soir par les flammes, a annoncé dans un communiqué son président François-Henri Pinault. Mardi au micro de Nikos Aliagas, il a exprimé son sentiment de responsabilité face à ce drame.

"Cela nous a pris aux tripes"

"C'est une tragédie qui nous a tous touchés. J'ai vu ma fille de 17 ans pleurer devant les images", a raconté François-Henri Pinault au micro de Nikos Aliagas. "Cela nous a pris aux tripes avec mon père. On a voulu réagir tout de suite", a-t-il ajouté. 

"C'est un défi incroyable qui se pose à nous. On a ressenti ça comme une absolue obligation de devoir reconstruire cette cathédrale. Par les temps qui courent, c'est aussi un geste très symbolique. Ce doit être une oeuvre collective de rebâtir [la cathédrale] très vite et complètement. C'est important qu'on soit unis autour de ce symbole. C'est notre patrimoine, notre culture qui est en jeu et aussi notre fierté nationale. Face à quelque chose comme ça, il faut être à la hauteur."

Artemis est le bras armé de l'empire fondé par François Pinault, aujourd'hui âgé de 82 ans et troisième fortune de France. La société, fondée en 1992, est dirigée par François-Henri Pinault depuis 2003. Autodidacte, François Pinault est devenu un influent collectionneur d'art contemporain dans le monde après avoir été l'un des plus puissants entrepreneurs du pays.