"Gilets jaunes": les mesures annoncées par Macron "insuffisantes" pour 8 Français sur 10

  • A
  • A
Les mesures annoncées mardi par Emmanuel Macron n'ont pas convaincu une majorité de Français.
Les mesures annoncées mardi par Emmanuel Macron n'ont pas convaincu une majorité de Français. © AFP
Partagez sur :
Près de 80% des Français jugent les mesures annoncées par Emmanuel Macron "insuffisantes", deux semaines après le début de la mobilisation des "gilets jaunes".

Près de 80% des Français estiment que les mesures annoncées par le chef de l'État mardi sont "insuffisantes", près de quinze jours après le début de la mobilisation des "gilets jaunes", selon un sondage Opinion Way publié mercredi.

Deux tiers des sondés soutiennent le mouvement. Pour 43% des personnes interrogées, les annonces d'Emmanuel Macron sur le Programme pluriannuel de l'énergie ne "sont pas du tout suffisantes", pour 33% "plutôt pas suffisantes", pour 16% "plutôt suffisantes" et pour 6% "tout à fait suffisantes", révèle le sondage mené après le discours du président, pour LCI-RTL-Le Figaro. Au total, 78% des sondés souhaitent l'annulation des hausses de taxes sur le carburant en janvier, contre 21% qui se prononcent pour leur maintien. Et 66% des personnes interrogées soutiennent le mouvement des "gilets jaunes", contre 32%, des taux relativement stables depuis quinze jours.

Ce sondage a été réalisé le 27 novembre, au moyen d'un questionnaire auto-administré, auprès d'un échantillon représentatif de 1.013 personnes, selon la méthode des quotas.

Une nouvelle manifestation samedi. Mardi, Emmanuel Macron a annoncé vouloir limiter l'impact des taxes sur les carburants et organiser une "grande concertation" dans les territoires, sans toutefois renoncer à sa stratégie sur l'environnement et le nucléaire. Reçu mardi soir à la demande de l'Élysée par le ministre de la Transition écologique François de Rugy, un des deux porte-parole des "gilets jaunes" a d'ores et déjà appelé à une nouvelle manifestation samedi à Paris.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP