Gilets jaunes : Christian Estrosi demande l'interdiction d'une manifestation à Nice

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Christian Estrosi a demandé au gouvernement d'interdire un rassemblement annoncé par des "gilets jaunes" à Nice ce week-end. "Le gouvernement semble prêt à prendre des dispositions assez fermes", a-t-il assuré mercredi sur Europe 1.
INTERVIEW

C'est une demande, une exigence même. Mardi, Christian Estrosi, le maire de Nice, a demandé au gouvernement d'interdire un rassemblement annoncé par des "gilets jaunes" dans sa ville samedi. Après les violences survenues samedi dernier en marge de l'acte 18 des "gilets jaunes", "le gouvernement a pris des décisions d'interdiction pour le cœur de Paris, mais aussi pour Bordeaux et Toulouse", rappelle le maire de Nice mercredi dans la matinale de Nikos Aliagas, sur Europe 1.

"Au vu de l'appel qui est lancé sur les réseaux sociaux par, semble-t-il, des individus radicalisés se revendiquant des 'gilets jaunes', je demande au gouvernement de prendre les mêmes dispositions d'interdictions pour le cœur de Nice samedi prochain".

"Manifester est un droit, certes, mais casser est un délit"

Christian Estrosi affirme par ailleurs avoir déjà échangé mardi soir avec le ministre de l'Intérieur et précise qu'il devrait dialoguer avec Matignon dans la matinée. "Le gouvernement est préoccupé et attentif, il semble prêt à prendre des dispositions assez fermes", précise-t-il.

"Pour moi, la cohésion économique, sociale, le respect de l'intégrité des biens et des personnes dans notre cité est une exigence. Nous sommes dans un état de droit. Manifester est un droit certes, mais casser est un délit", souligne le maire de Nice. "Quand nous voyons l'évolution des choses depuis quelques semaines dans notre pays avec ces violences inacceptables, il est temps maintenant que l'on passe à une action bien supérieure".