Dans le Nord, des escrocs proposent aux personnes âgées d'être vaccinées à domicile

, modifié à
  • A
  • A
Les escrocs proposaient aux personnes âgées d'être vaccinés à leur domicile (photo d'illustration). 1:31
Les escrocs proposaient aux personnes âgées d'être vaccinés à leur domicile (photo d'illustration). © AFP
Partagez sur :
Profitant de l'impatience de certaines personnes âgées, peinant à trouver un rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19, des escrocs proposent de se déplacer pour une vaccination à domicile. La mairie d'Houdain, dans le Nord, où de nombreuses tentatives ont été recensées, met en garde contre cette technique de vols par ruse. 

Près d'1,2 million d'injections du vaccin contre le coronavirus - seconde dose comprise - ont été recensées en France depuis fin décembre, selon les derniers chiffres communiqués par le gouvernement. Mais beaucoup doivent encore attendre leur tour, et des arnaques misant sur l'impatience des populations fragiles voient le jour. À Houdain, près de Béthune, la mairie tire ainsi la sonnette d'alarme : des escrocs appellent des personnes âgées pour leur proposer une "vaccination" à domicile. 

Aucune victime de l'arnaque recensée pour l'instant

"La première réaction des personnes, c'est : 'Bon, on est content, on va être vacciné'. Et puis la deuxième réaction, ça a été : 'Non, mais c'est quand même bizarre'", raconte au micro d'Europe 1 Isabelle Levent, maire d'Houdain. "Donc, les personnes ont eu le bon réflexe d'appeler soit leur commune, soit leur médecin, pour demander des renseignement. Et on a dit tout de suite : 'Non, ce n'est pas possible.'"

Car pour se faire vacciner, il n'existe qu'une option : prendre rendez-vous dans un des centres mis en place par les autorités locales. Au bout du fil, les interlocuteurs des personnes ciblées semblaient pourtant sérieux, selon les différents témoignages recueillis par la mairie. Mais heureusement, aucune victime de ce qui semble être une nouvelle arnaque de vols par ruse n'a pour l'heure été recensée. 

"Ne pas donner de rendez-vous, ni d'adresse"

Pour ces personnes fragiles, "il y a cette idée de reprendre les petits enfants dans les bras", souffle Isabelle Levent, déplorant que des escrocs "surfent" sur la "détresse" des plus âgés et leur donnent de faux espoirs. "Il faut rester vigilant et surtout, ne pas donner de rendez-vous, ni d'adresse", martèle-t-elle. 

Le message est actuellement largement relayé par les réseaux sociaux de la mairie d'Houdain, et dans toutes les communes alentours. 

Europe 1
Par Lionel Gougelot, édité par Margaux Lannuzel