Coronavirus : les nouvelles restrictions qui entrent en vigueur à Paris ce samedi

  • A
  • A
De nouvelles règles entrent en vigueur à Paris ce samedi (photo d'illustration). 1:15
De nouvelles règles entrent en vigueur à Paris ce samedi (photo d'illustration). © Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :
Un arrêté préfectoral a changé les règles pour les quinze prochains jours dans la capitale, désormais en "alerte renforcée". Les marchés, les stades et les piscines restent ouverts à tous mais les salles de sport et les gymnases ne sont, par exemple, plus accessibles qu'aux athlètes de haut niveau et aux élèves des écoles. 

Une capitale en zone rouge "alerte renforcée" face à l'épidémie de coronavirus. Pour lutter contre la propagation de la maladie, le ministre de la Santé a annoncé de nouvelles mesures selon les les régions, cette semaine, laissant aux préfets le soin d'en détailler les modalités. C'est désormais chose faite à Paris, où un arrêté préfectoral publié vendredi soir précise les règles en vigueur pour les quinze prochains jours. Europe 1 fait le point. 

 

Pas de rassemblements de plus de dix personnes

Dès ce samedi, la jauge pour les événements organisés dans la capitale est ainsi abaissée à 1.000 personnes, tandis que les rassemblements à plus de dix dans l’espace public sont désormais interdits. Cela concerne les rues, les parcs ou les jardins : seules les manifestations autorisées par la préfecture peuvent se tenir dans le respect des règles sanitaires. 

Si les marchés, les stades ou les piscines restent ouverts à tous, les salles de sports et les gymnases ne sont désormais accessibles qu’aux athlètes de haut niveau et aux élèves des établissements scolaires. Les théâtres, les musées ou les cinémas peuvent, eux, continuer d’accueillir du public à condition d’appliquer un protocole strict.

 

 

Les bars fermés à 22 heures dès lundi

Autre mesure, entrant elle en vigueur dans quelques jours : dès lundi, les bars vont devoir fermer leurs portes à 22 heures dans la capitale. Cela ne concernera pas les restaurants, qui pourront rester ouverts. Vendre de l’alcool à emporter ou en même consommer sur la voie publique sera aussi interdit à Paris, de 22 heures à 6 heures du matin.

Europe 1
Par Nicolas Feldmann, édité par Margaux Lannuzel