Coronavirus : à quoi va ressembler la rentrée dans les collèges ?

, modifié à
  • A
  • A
85% des établissements devraient accueillir des élèves lundi, selon le ministère de l'Education nationale (photo d'illustration). 1:30
85% des établissements devraient accueillir des élèves lundi, selon le ministère de l'Education nationale (photo d'illustration). © AFP
Partagez sur :
Dans les zones vertes, 85% des établissements accueilleront lundi des élèves de 6ème et de 5ème, qui devront porter des masques dans les couloirs et dans la cour, mais devraient pouvoir les enlever en classe : deux mètres de distance devraient séparer chaque bureau. 

Après les écoles, les collèges. Dans les zones vertes, où l'épidémie de coronavirus circule le moins, 85% d'entre eux devraient accueillir à nouveau des élèves de 6ème et de 5ème dès lundi, selon les chiffres du ministère de l'Education nationale. Mais dans quelles conditions ? Europe 1 fait le point. 

Ce sont d'abord les premiers élèves qui arriveront masqués - la recommandation ne vaut pas pour les plus petits, au primaire. Mais les collégiens devront, eux, garder le masque au moins dans les couloirs et dans la cour. En classe, ils devraient pouvoir l'enlever, puisque deux mètres de distance devraient séparer chaque bureau.

"J'aurais préféré avoir un peu plus de temps pour me déconfiner avant d'aller au collège, parce qu'on avait reçu beaucoup de devoirs et je n'ai pas encore totalement rattrapé", réagit au micro d'Europe 1 Eva, 13 ans, qui doit faire sa rentrée à Clermont-Ferrand. "J'étais avec ma grand-mère à faire des masques pour les gens, ça me faisait plaisir et ça leur faisait plaisir", souffle-t-elle. 

Du plexiglass devant le bureau de la vie scolaire

Dans la plupart des collèges, il y aura du plexiglas, comme dans les magasins, devant le bureau de la vie scolaire ou l'administration. Des scotchs de chantier seront aussi collés pour inciter à ne pas toucher les rampes d'escalier, et un marquage au sol indiquera le chemin pour se rendre en récréation. 

150.000 élèves - sur plus d'un million et demi - doivent reprendre dans ces conditions sanitaires cette semaine. 

Europe 1
Par Virginie Salmen, édité par Margaux Lannuzel