Confinement : pour le moine bouddhiste Matthieu Ricard, "il faut vivre la souffrance différemment"

, modifié à
  • A
  • A
Matthieu Ricard 2:30
Matthieu Ricard conseille "d'essayer de trouver en soi les ressources intérieures pour faire face aux hauts et aux bas de l'existence" pendant le confinement. © JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :
Mieux vivre le confinement, est-ce possible ? Face à la période que nous traversons, il serait nécessaire de relativiser. C'est ce qu'explique Matthieu Ricard, moine bouddhiste, photographe et interprète du Dalaï-Lama, invité de la matinale d'Europe 1, jeudi. Il donne ses conseils pour mieux vivre le confinement dû au Covid-19. 

Comment mieux appréhender la période difficile que l'on vit à cause du coronavirus ? Matthieu Ricard, photographe, moine bouddhiste et interprète du Dalaï-Lama, était l'invité de la matinale d'Europe 1 jeudi matin pour livrer ses conseils. Il est également co-auteur du livre Abécédaire de la sagesse avec Christophe André et Alexandre Jollien. 

Le moine bouddhiste, bien connu des Français a appelé à "vivre la souffrance différemment". Pour lui, "on a affaire à notre esprit du matin au soir" pendant le confinement. "Et c'est quand même ce esprit qui traduit les circonstances extérieures en bien-être ou en mal-être. On peut très bien garder sa joie de vivre dans l'adversité ou être complètement déprimé quand tout va bien autour de soi", explique-t-il. 

"Essayer de trouver les ressources en soi pour faire face"

Bien qu'il estime qu'il ne faut "pas sous-estimer la difficulté des gens, les souffrances, la maladie, l'isolement ou les gens qui sont vulnérables à la dépression", il pense que "c'est le moment d'utiliser l'antidote à la dépression". Il faut "moins ruminer dans sa tête, avoir plus de solidarité, s'ouvrir aux autres, faire preuve de bienveillance, essayer d'aider des personnes qui sont dans le besoin, améliorer la qualité des relations humaines", conseille l'interprète du Dalaï-Lama.  

"Il faut essayer de trouver en soi les ressources intérieures pour faire face aux hauts et aux bas de l'existence. Il faut imaginer toutes sortes de solutions et ne pas se dire que c'est foutu, ne pas tomber dans un pessimisme qui nous sape toute notre joie de vivre et notre créativité. Il faut trouver quelque chose, trouver une solution qui nous permette de vivre un peu mieux à chaque instant, ces choses-là", conclut Matthieu Ricard. 

 

Europe 1
Par Manon Bernard