Pourquoi les boissons "light" sont un piège à éviter

, modifié à
  • A
  • A
Soda sucre boisson
Les boissons "light" : un piège à éviter ! © Pixabay
Partagez sur :
Pour la réouverture des terrasses de bars et restaurants, choisissez bien votre boisson. Dans sa chronique santé, le docteur Jimmy Mohamed vous conseille d'éviter les boissons dites "light" qui sont bourrées d'édulcorants, notamment d'aspartame. Des substances néfastes pour le microbiote. 

Plus que quelques jours avant de pouvoir reprendre un verre en terrasse. Mercredi 19 mai, les espaces extérieurs des bars et restaurants pourront rouvrir, sous conditions, après plusieurs mois de fermeture. Pour consommer sans mettre en péril sa santé, le docteur Jimmy Mohamed, chroniqueur santé d'Europe 1, conseille d'éviter les boissons dites "light". Elles contiennent en effet du "faux sucre", connu sous le nom d'édulcorant dont les effets sont néfastes pour le corps, de la prise de poids à la perturbation du microbiote.

"Les boissons light contiennent du faux sucre qu'on appelle des édulcorants. Ils sont connus sous le nom d'aspartame, de saccharine ou de sucralose. Ces additifs présentent ce qui ressemble à première vue à un avantage mais qui s'avère être un énorme inconvénient : un pouvoir sucrant extrêmement élevé.

L'aspartame, par exemple, qui est l'édulcorant le plus utilisé dans l'industrie agroalimentaire, a un pouvoir sucrant qui est 200 fois supérieur à celui du sucre classique. Argument marketing implacable : ces édulcorants n'apportent quasiment aucune calorie.

Prise de poids 

Et le problème, c'est que le cerveau va être trompé. Lorsque vous consommez une boisson 'light', vous allez avoir le goût du sucre sur vos papilles gustatives. Pour autant, votre organisme se rend compte qu'il n'a pas eu l'énergie nécessaire et va donc vous pousser à manger plus.

Des expériences ont été réalisées chez des jeunes à qui on a proposé de boire des boissons light ou de boire une boisson sucrée. D'après les résultats, ceux qui ont consommé des boissons light ont mangé plus que ceux qui avaient eu une vraie boisson sucrée. Non seulement ces boissons n'aident pas à perdre du poids, mais au contraire augmentent les chances d'en prendre.  

Perturbation du microbiote

D'une façon générale, il faut considérer que tout ce qui provient de l'industrie agroalimentaire sera forcément moins sain que des produits issus de la terre ou de la mer. Le problème de ces édulcorants, c'est qu'ils vont perturber le microbiote, aussi appelé le deuxième cerveau. La fonction de la flore intestinale ne se limite pas à la digestion, car elle joue un rôle important dans l'immunité et l'inflammation.

Lorsqu'on prend le microbiote de souris ayant consommé des édulcorants et qu'on le transfert à des souris saines, ces dernières finissent par avoir une élévation de leur taux de sucre dans le sang, alors même qu'elles n'ont pas consommé de sucre. On sait désormais qu'un microbiote perturbé est impliqué dans des maladies comme le diabète de type 2 ou même l'obésité."

Europe 1
Par Jimmy Mohamed