Coronavirus : ruée sur les tests sérologiques... malgré leur manque de fiabilité

  • A
  • A
Seule une dizaine de tests sur une quarantaine devrait être approuvée par les autorités sanitaires. 1:32
Seule une dizaine de tests sur une quarantaine devrait être approuvée par les autorités sanitaires. © AFP
Partagez sur :
Depuis le déconfinement, de nombreuses personnes vont réaliser des tests sérologiques en laboratoire alors même qu'ils sont parfois peu fiables, dans leurs résultats (seuls une dizaine de tests sur une quarantaine serait bientôt validée par les autorités), mais aussi parce qu'ils ne permettent pas de savoir si une personne est immunisée.

Depuis le déconfinement, ils sont tous les jours plusieurs milliers de Français à aller faire un test sérologique dans un laboratoire d'analyses médicales pour essayer de savoir s'ils ont été malades ou non pendant le confinement. Ce test (à ne pas confondre avec le test diagnostic PCR avec prélèvement nasal) se fait à partir d'une prise de sang - ou d'une simple goutte - et permet de savoir si on a croisé le virus, et, si oui, fabriqué des anticorps au Covid 19. Mais attention, les résultats de ces tests sont encore incertains.

Des résultats parfois suspects

Pendant le confinement, Mario a ainsi eu tous les symptômes du Covid-19 ou presque : fièvre, toux, difficultés respiratoires... il est donc resté confiné chez lui,  sans savoir s'il était infecté, car à l'époque, les tests étaient réservés aux cas les plus graves. Alors dès qu'il a pu sortir, il a tout de suite pris rendez-vous au labo pour en avoir le cœur net, et là, drôle de surprise.

"Le test s'est révélé négatif ! Surprenant, parce que j'ai vraiment eu tous les symptômes classiques du Covid, tout ça pour ne finalement apparemment ne pas l'avoir eu", témoigne Mario. "J'ai des amis infirmiers qui me disent qu'au vu des symptômes que j'ai eu, cela leur paraît suspect. Donc je me retrouve dans le doute, comme dans la situation précédente, mais avec 40 euros en moins."

Une dizaine fiable sur une quarantaine, et pas remboursés

Car les tests sérologiques ne sont toujours pas remboursés par la Sécu, et pour cause : sur la quarantaine actuellement sur le marché, une dizaine seulement serait fiable, et même les plus performants ne peuvent pas donner toutes les réponses, explique Lionel Barrand, président du syndicat des jeunes biologistes. Surtout si le résultat s'avère positif : "ce qu'on ne peut pas faire, c'est dire si quelqu'un est immunisé. On ne sait pas si ces anticorps sont protecteurs, complètement ou partiellement, pendant combien de temps... Certains personnes peuvent être contagieuses alors qu'elles ont des anticorps", rappelle-t-il.

Son conseil : attendre pour profiter de tests fiables ET remboursés, puisque le ministère de la Santé devrait publier d'ici quelques jours une liste d'une dizaine d'entre eux validés par les autorités sanitaires. Les biologistes sont maintenant formels : il faut faire le test sérologique au moins 21 jours après l'apparition des symptômes.

Europe 1
Par Eve Roger, édité par Séverine Mermilliod