Port du masque, visite des petits-enfants... Jimmy Mohamed répond à 5 questions sur le déconfinement

  • A
  • A
Partagez sur :
Faut-il porter un masque en permanence quand on sort de chez soi ? Et à la maison quand on a de la visite ? Le Dr Jimmy Mohamed, chroniqueur sur Europe 1, répond à vos questions sur le déconfinement.
ANALYSE

Depuis lundi 11 mai, le déconfinement a commencé partout en France. Mais si nous pouvons recommencer à sortir, aller travailler, revoir des proches, de nombreuses limitations restent en vigueur. Et il est surtout recommandé de porter un masque dès que nous sortons. Mais faut-il le porter en permanence dehors ? Et lorsque nous recevons de la visite chez nous, le masque est-il indispensable ? Que faire lorsqu’il est impossible d’en porter ? Le Dr Jimmy Mohamed, médecin généraliste et chroniqueur dans l’émission Sans rendez-vous, sur Europe 1, répond à 5 questions.

Faut-il porter un masque dès que l’on sort de chez soi ?

Le gouvernement n’a rendu le port du masque obligatoire que dans les transports en commun. Mais pour le Dr Mohamed, l’idéal est de porter un masque dans tous les lieux clos.

Dehors, à moins qu’une personne porteuse du virus ne vous postillonne dessus, il y a peu de risque que vous tombiez malade, indique notre spécialiste. Néanmoins, il recommande de mettre un masque dès que nous sortons de chez nous et pas seulement en arrivant dans un magasin ou dans les transports, et de ne le retirer qu’une fois rentrés chez nous.

Si mes petits-enfants viennent me voir, dois-je porter un masque ?

Pour le Dr Mohamed, la prudence doit être de mise puisque l’on sait que plus on est âgé, plus le risque de développer une forme grave du Covid-19 est grand.

Si vous êtes âgé et qu’en plus vous avez de l’hypertension, du diabète ou toute autre maladie, vous êtes à très haut risque. Le Dr Jimmy Mohamed recommande même de retarder la visite de vos petits-enfants. En revanche, si vous n’avez pas de pathologie chronique et si vous avez respecté le confinement, il n’y a pas de contre-indication particulière à recevoir de la visite. Mais le port du masque est conseillé, même chez vous, pour éviter tout risque de contamination si l’un de vos proches est un porteur asymptomatique du virus.

Je travaille avec des enfants et ne peux pas porter de masque. Comment faire ?

Pour le Dr Jimmy Mohamed, "le minimum syndical" pour protéger les plus fragiles est de porter un masque. Si les gens ne vous toussent pas dessus et si vous vous lavez correctement les mains, "il n’y a pas de raison que le virus vous saute dessus", assure notre chroniqueur.

Il est aussi recommandé de bien aérer la pièce dans laquelle vous vous trouver pour renouveler l’air et "éviter que ça se transforme quasiment comme le métro".

J’ai du mal à respirer quand je porte un masque. Est-ce normal ?

Si vous portez des masques lavables, il faut avant tout faire attention à fabriquer ou acheter des modèles qui répondent aux normes Afnor. Ces normes garantissent un filtrage de 70 à 90% des particules et donc du virus. Mais aussi que vous pouvez respirer sans suffoquer.

Le Dr Jimmy Mohamed recommande aussi d’éviter de faire du sport avec un masque. Non seulement vous allez avoir du mal à vous oxygéner, mais vous risquez aussi de mouiller votre masque avec votre transpiration. Et si le masque est mouillé, il devient perméable au virus et n’est plus du tout efficace. Le port du masque n’est pas évident et il va falloir s’y habituer, concède notre médecin.

Je n’étais pas confinée avec mon petit-ami, puis-je l’embrasser ?

Si vous avez tous les deux respecté le confinement et que vous avez dépassé la période d’incubation de 14 jours, il n’y a plus aucun problème. En revanche, si votre partenaire a été plus récemment en contact avec une personne malade, il y a un risque de transmission du virus.

Néanmoins, le Dr Jimmy Mohamed reconnaît "qu’il y a les règles de la médecine mais aussi la vie sociale qui doit reprendre".