Le coup de gueule de Jimmy Mohamed sur le coronavirus : "Arrêtez les regroupements !"

, modifié à
  • A
  • A
Jimmy Mohamed 1:10
Le coup de gueule de Jimmy Mohamed : "Arrêtez de vous réunir !" © Europe 1
Partagez sur :
Sur Europe 1, le docteur Jimmy Mohamed appelle à "siffler la fin de la récré" face à la circulation du Covid-19 en France. "Arrêtez les regroupements, les dîners de famille !", assure-t-il. "Ne croyez pas les charlatans, en particulier du côté de Marseille, qui vous dise que tout va bien : c'est faux !"

L'épidémie de Covid-19 continue de circuler en France. Un nouveau bilan fait état de 8.000 nouveaux cas comptabilisés en 24 heures, selon la Direction générale de la santé. Soixante-et-onze nouveaux foyers ont été détectés au cours de la même période, un chiffre en baisse par rapport à mardi (91), et 74 départements sont classés en situation de vulnérabilité modérée ou élevée, selon Santé Publique France. Face à cette situation, le docteur Jimmy Mohamed appelle à limiter les regroupements et "à siffler la fin de la récré". 

 "Si vous n'êtes pas à risque pour vous-même, vous êtes à risque pour les autres. Il faut prendre soin les uns des autres et peut-être siffler la fin de la récréation. Je vous invite à arrêter de fêter les anniversaires, arrêter les réunions intrafamiliales. Arrêtez les regroupements, les dîners de familles ! Ce n'est plus le moment, puisque l'épidémie est en train de flamber. Ne croyez pas les charlatans, en particulier du côté de Marseille, qui vous dise que tout va bien : c'est faux.

Vous allez me dire que je ne suis qu'un généraliste de quartier mais je les vois, ces personnes à domicile, même si elles sont âgées, elles n'ont pas envie de mourir. On a accepté que si, à partir de 70, 75 ans, on meurt ce n'est pas grave, et bien non ! Derrière chaque décès, il y a une histoire familiale, une histoire personnelle. Ces personnes n'ont pas à mourir du Covid. 

Lorsqu'on parle de seconde vague, on parle d'une capacité hospitalière à absorber les malades. On ne dit pas qu'il n'y aura pas de morts. Mettez vous loin les uns des autres, anticipons les choses, évitons d'arriver à cette catastrophe. Je vous recommande d'arrêter de vous regrouper. L'épidémie part de foyers intrafamiliaux donc il est temps de siffler la fin de la récréation."