Coronavirus : plus de 16.000 nouveaux cas en 24h, un record

, modifié à
  • A
  • A
La pandémie de coronavirus continue de progresser en France.
La pandémie de coronavirus continue de progresser en France. © AFP
Partagez sur :
La France a enregistré jeudi plus de 16.000 nouveaux cas en 24h, un record. Le total des morts s'élève à 31.511, dont 52 en une journée. En parallèle, les restrictions annoncées par le gouvernement suscitent des critiques, notamment à Marseille. 
L'ESSENTIEL

La pandémie de coronavirus continue de progresser en France. Au lendemain de l'annonce par le gouvernement de nouvelle restrictions sanitaires, plus de 16.000 nouveaux cas ont été enregistrés en 24h, un record depuis le lancement des tests à grande échelle. Le total de morts depuis le début de l'épidémie s'élève à 31.511. Les mesures gouvernementales font l'objet de critiques, notamment à Marseille, placée en alerte maximale et où les bars et les restaurants vont fermer totalement. La grogne monte également dans les 11 villes placées en alerte renforcée, dont Paris. 

En Europe, le virus continue de se répandre, notamment en Espagne. Face à ce rebond, l'Union européenne a appelé les États membres à durcir "immédiatement" leurs mesures de contrôles. 

Les infos à retenir : 

  • Plus de 16.000 nouveaux cas ont été enregistrés en 24h, un record 
  • Marseille, particulièrement concernée par les restrictions sanitaires, demande "10 jours"
  • Jean Castex a annoncé la fermeture des piscines couvertes et le renforcement des aides pour les restaurateurs 
  • La jauge de Roland-Garros est abaissée de 5.000 à 1.000 spectateurs 

Plus de 16.000 nouveaux cas en 24h, un record 

La France a enregistré 16.096 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, un record depuis le lancement des tests à grande échelle dans le pays, selon les données publiées jeudi soir par Santé publique France. 52 malades du Covid-19 sont décédés en 24 heures à l'hôpital, pour un total de 31.511 morts. Le taux de positivité des tests a encore augmenté pour atteindre désormais 6,5%, contre 6,2% mercredi et 5,4% la semaine dernière.

Sur les sept derniers jours, les hôpitaux ont accueilli 4.258 nouveaux malades dont 718 cas graves en réanimation, soit 43 de plus que la veille. Dans son point hebdomadaire publié également jeudi, Santé publique France fait état d'une "augmentation exponentielle des admissions en réanimation" et d'une "hausse de la circulation du SARS-CoV-2 chez les 65 ans et plus".

Jean Castex annonce la fermeture des piscines couvertes

Jean Castex, invité jeudi soir de l'émission "Vous avez la parole" sur France, a dévoilé plusieurs mesures. Le Premier ministre a annoncé la fermeture des piscines couvertes dans les zones d’alerte renforcée, soit 11 métropoles.  Le Premier ministre n’a pas détaillé les modalités de cette fermeture, mais il a en revanche indiqué les piscines en plein air resteront ouvertes. Les piscines couvertes seront également fermées à Aix-Marseille et en Guadeloupe, placées en alerte maximale.

Le ministre de la Santé Olivier Véran avait évoqué mercredi soir la fermeture des salles de sport et des gymnases, mais n'avait pas parlé des piscines. 

De nouvelles aides pour les restaurateurs 

Depuis mercredi soir, de nombreuses voix s'élèvent pour dénoncer des mesures jugées trop sévères, notamment chez les professionnels de la restauration. Le Premier ministre a répondu sur France 2 à une restauratrice marseillaise, où les restaurants et les bars devront fermer totalement à partir de samedi. Jean Castex a annoncé plusieurs mesures de soutien au secteur de la restauration, dont le maintien du chômage partiel ainsi que l'exonération de charges sociales pour la durée de fermeture des établissements. L'aide du Fonds de solidarité va par ailleurs être portée de 1.500 à 10.000 euros par mois. 

 

Les élus marseillais et de la région PACA montent au front 

Les mesures les plus sévères ont été prises dans la métropole d'Aix-Marseille et en Guadeloupe, placées en alerte maximale. Les bars et restaurants devront fermer en totalité à partir de samedi, tout comme l'ensemble des établissements recevant du public qui n'ont pas de protocole sanitaire strict. Cela ne concerne donc ni les cinémas, ni les musées, ni les théâtres par exemple. Ces mesures sont prises pour une durée de 15 jours et "seront réévaluées en fonction de l'évolution de la situation épidémique". 

Les élus marseillais ont immédiatement fait part de leur colère, demandant au gouvernement "10 jours avant la mise en œuvre de nouvelles mesures". Au micro d'Europe 1, la maire Michèle Rubirola a elle-même fustigé les annonces gouvernementales. "Tous les efforts que la ville de Marseille et que les Marseillais ont mis en place commencent à payer et on n'en tient pas compte", regrette l'élue. "On a consenti à de gros efforts depuis plusieurs semaines, les chiffres parlent pour nous. Et au lieu d'être félicités, soutenus, accompagnés, on est sanctionnés." 

Les élus locaux font allusion, notamment, au taux d'incidence dans les Bouches-du-Rhônes, qui a baissé de 9 à 8,2% en dix jours. De son côté, le président de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur Renaud Muselier a annoncé le dépôt vendredi d'un référé liberté en justice pour empêcher la fermeture des bars et restaurants de la métropole Aix-Marseille. Il estime ainsi dans un communiqué que ces mesures "restreign[ent] l’exercice de la liberté d'entreprendre, d'industrie et du commerce de façon disproportionnée".

Les fêtes grand public interdites en Guadeloupe

La Guadeloupe, elle aussi placée en alerte maximale, a dévoilé jeudi de nouvelle mesures. Les horaires d'accès "aux plages, aux rivières et plans d'eau" seront restreints et l'organisation de fêtes privées sera interdite, a annoncé jeudi le préfet de l'île. 

"Plages, rivières et plans d'eau" ne seront plus accessibles entre 11h30 et 14h30 puis à partir de 19 heures, à compter de samedi et ce, "pour une durée de 15 jours", a annoncé le préfet de Guadeloupe, Alexandre Rochatte. "Le contact tracing permet de voir que les contaminations se font désormais dans la sphère privée", indiquent les autorités pour justifier leur décision. Or, les week-ends sont, en Guadeloupe, riches en pique-niques et rassemblements familiaux sur les plages ou au bord des rivières. Retrouvez ici notre décryptage sur la situation en Guadeloupe

Alerte renforcée à Paris et dans 10 métropoles

Onze villes sont désormais en alerte renforcée, le niveau juste au-dessous de l'alerte maximale : Lille, Toulouse, Saint-Etienne, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier, Paris et sa petite couronne, Lyon, Nice et Bordeaux. Dans ces métropoles, de nouvelles mesures restrictives sont attendues, comme l'abaissement de la jauge des rassemblements à 1.000 personnes, l'interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans l'espace public (parcs et plages) ou encore la fermeture anticipée des bars à 22h. La maire de Paris Anne Hidalgo a aussitôt critiqué ces décisions. "Je ne pense pas que les mesures concernant la fermeture des bars après 22 heures soit une mesure pertinente", a-t-elle indiqué. 

La jauge à Roland-Garros réduite à 1.000 spectateurs, des matches annulés en basket 

Conséquence des nouvelles mesures sanitaires, la jauge du public pour Roland-Garros, exceptionnellement programmé à l'automne et qui débute dimanche, est abaissée de 5.000 à 1.000 spectateurs par jour. Cette nouvelle réduction de la jauge à la dernière minute fait suite aux nouvelles restrictions de rassemblement annoncées mercredi par le gouvernement pour les zones en alerte renforcée, dont fait partie Paris. Roland-Garros avait déjà été contraint d'abaisser sa jauge à deux reprises depuis début septembre, passant de 20.000 à 11.500 puis 5.000 spectateurs par jour.

En foot, le match Saint-Étienne-Rennes prévu samedi à 17h pour la 5e journée de Ligue 1 se disputera à huis clos au stade Geoffroy-Guichard. La première journée de la Ligue féminine de basket, prévue vendredi et samedi, a elle été reportée. Ce report de l'ensemble de la première journée de Ligue féminine intervient une semaine après l'annulation au dernier moment de la finale de la Coupe de France à Paris-Bercy entre Bourges et Lyon. Des matches de Jeep Elite (la première division de basket masculin) ont également été reportés en raison du coronavirus. 

A l'étranger, la star Zlatan Ibrahomivic, qui joue désormais à l'AC Milan, a été testé positif et a été placé en isolement. 

Au moins 978.000 morts dans le monde

La pandémie a fait au moins 978.448 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 11h00 GMT. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 201.910 décès pour 6.934.233 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Au moins 2.670.256 personnes ont été déclarées guéries. 

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 138.977 morts pour 4.624.885 cas, l'Inde avec 91.149 morts (5.732.518 cas), le Mexique avec 74.949 morts (710.049 cas), et le Royaume-Uni avec 41.862 morts (409.729 cas).