Coronavirus : Jimmy Mohamed critique les "contre-vérités" de Didier Raoult

  • A
  • A
Partagez sur :
Didier Raoult, invité mardi sur CNews, a assuré que le coronavirus a muté pour devenir plus violent et que les contaminations étaient essentiellement manuportées. Le docteur Jimmy Mohamed lui a répondu sur Europe 1, dénonçant des "contre-vérités".

Invité mardi matin sur CNews, Didier Raoult a livré son point de vue sur les évolutions du coronavirus. Le très controversé directeur de l’IHU de Marseille a d’abord estimé que le virus avait muté pour devenir plus virulent que pendant l’été. "Les éléments qu’on a nous laissent penser qu’il n’est pas aussi banal et bénin que ce que nous avons eu en juillet-août", a-t-il déclaré sur la chaîne d’information en continu. Le docteur Jimmy Mohamed, consultant santé d'Europe 1, a critiqué mercredi matin ses propos, dénonçant des "contre-vérités".

"Après les Quatre saisons de Vivaldi, on a les quatre mutations du professeur Didier Raoult. C'est problématique puisqu'il avait dit lors de la commission d'enquête sur la gestion de la crise du coronavirus au Sénat le 15 septembre dernier que le virus était plus gentil. Maintenant il serait plus méchant, donc ça pose problème et ça porte à confusion pour les Français. Je comprends qu'on ne comprenne plus rien. Ce qu'il faut savoir, c'est que le coronavirus est une famille de virus qui va muter. Si on devait considérer comme un mutant tout virus qui mute une seule fois, on aurait quasiment 100.000 coronavirus différents.

Mais est-ce que ces mutations entraînent un virus plus méchant, plus agressif, plus contagieux ? Pour l'instant, la réponse est non. J'ai interrogé des réanimateurs. Les malades qui sont en réanimation depuis 15 jours, un mois, sont exactement les mêmes que ceux qui étaient admis au mois de mars. Le virus n'est pas plus gentil et n'est pas plus méchant. Nous devons tous nous protéger et faire attention à ces confusions."

Le professeur Didier Raoult a également déclaré que la transmission du Covid était essentiellement manuportée (transmission par les mains). "C’est essentiellement manuporté. Il y a en sur les meubles, sur toutes les chaises, il y en a partout du virus", a-t-il estimé.

"Ce sont trois contre-vérités en une, c'est une sacrée performance. Encore une fois, on est vraiment dans la désinformation. Première chose : quand il dit qu'il y a du virus partout, c'est faux. Une étude dans un hôpital s'est intéressée au coronavirus qui circule dans un milieu où il y a beaucoup de malades. Toutes les particules qui ont été détectées ne sont pas contagieuses. Cela veut dire que ce mode de contamination au travers des objets reste marginal. Il est possible que d'autres virus, comme celui de la gastroentérite ou la bronchiolite, survivent sur une poignée de porte, raison pour laquelle il faut continuer de faire attention. 

En ce qui concerne le Covid, c'est la contamination au travers de gouttelettes. Lorsque vous parlez, lorsque vous respirez, lorsque vous chantez, vous allez mettre des particules qui vont contaminer. C'est la raison pour laquelle il faut être loin les uns des autres. Et puis, dernière contrevérité, Didier Raoult a dit qu'il n'y avait pas de contamination aérienne, pas de contamination liée aux aérosols. C'est faux. Dans une chorale, il y avait 61 personnes présentes avec un seul malade : il y a eu 53 cas secondaires à partir de ce patient. Puis, dans un restaurant, trois familles sont tombées malades à cause d'une mauvaise ventilation. Donc oui, il y a aussi une contamination aérienne."

Europe 1
Par Jimmy Mohamed