Coronavirus : faut-il hiérarchiser les demandes de tests ?

  • A
  • A
Certains médecins veulent donner la priorité aux personnes avec des symptômes et aux cas contacts pour les tests. 0:56
Certains médecins veulent donner la priorité aux personnes avec des symptômes et aux cas contacts pour les tests. © AFP
Partagez sur :
Certains médecins appellent à hiérarchiser les patients souhaitant procéder à un test de dépistage du coronavirus. Cela doit permettre de désengorger les salles d'attente des praticiens et de favoriser ceux qui sont les plus susceptibles d'avoir ou de transmettre le virus. 

Les tests de dépistage du coronavirus semblent victimes de leur succès. Le nombre de tests effectués est en hausse et les laboratoires sont saturés. Le gouvernement a lancé une campagne de tests en juin et Olivier Véran, ministre de la Santé, a confirmé que l'accès serait facilité dans les prochaines semaines. Mais certains professionnels sont surchargés et considèrent qu'il faudrait donner un accès prioritaire à certains type de profils et afin de mieux cibler les dépistages et éviter l'engorgement des laboratoires.

Donner la priorité aux personnes avec des symptômes et aux cas contacts

À l'heure actuelle, on trouve en effet des patients radicalement différents dans les files d'attentes. Certains ont des symptômes et sont donc susceptibles d'avoir le coronavirus, d'autres sont simplement inquiets car ils ont un proche fragile et dans d'autres cas encore, le test est juste une formalité administrative pour prendre l'avion, par exemple.

Certains médecins appellent donc à hiérarchiser les demandes de tests. Il faudrait donner la priorité aux personnes qui ont le plus de risque d'être testées positives et de diffuser le virus : celles qui ont des symptômes ou qui sont des cas contacts. Ces derniers sont ceux qui ont fréquenté un cas positif pendant quinze minutes sans masque, soit dans la même pièce, soit à moins d'un mètre en extérieur.

Europe 1
Par Anne Le Gall, édité par Guilhem Dedoyard