StopCovid : Castex a eu raison de "dire la vérité", selon un de ses conseillers

  • A
  • A
Sur France 2 jeudi, Jean Castex a affirmé qu'il n'avait pas téléchargé l'application Stop Covid. 1:32
Sur France 2 jeudi, Jean Castex a affirmé qu'il n'avait pas téléchargé l'application Stop Covid. © AFP
Partagez sur :
Invité de la matinale d'Europe 1, Camille Pascal, écrivain et conseiller de Jean Castex, est revenu sur la prestation du Premier ministre dans l'émission "Vous avez la parole" sur France 2. Selon lui, l'ancien maire de Trabes a eu raison de dire la vérité en affirmant qu'il n'avait pas téléchargé StopCovid. 
INTERVIEW

Jeudi soir, Jean Castex a mis dans l'embarras son secrétaire d'État au Numérique Cédric O et son ministre de la Santé Olivier Véran. Alors que le gouvernement, depuis plusieurs mois, tente désespérément de convaincre les Français de télécharger l'application de tracking StopCovid pour lutter contre la propagation du coronavirus en France, le Premier ministre a déclaré sur le plateau de France 2, devant des millions de téléspectateurs, qu'il ne l'avait pas fait lui-même. N’aurait-il jamais dû dire ça ? "Au contraire, il fallait dire la vérité", répond Camille Pascal, l'un de ses conseillers, au micro d'Europe 1.

"Les Français se disent 'lui, il ne nous ment pas'"

"Le Premier ministre se présentait aux Français. Je pense qu’il y avait une chose au-dessus de tout à faire : dire la vérité", justifie celui qui a aussi été un conseiller de Nicolas Sarkozy lors de sa dernière année de mandat à l'Elysée. "Je suis convaincu que lorsque certains observateurs qui ont le sens politique d’une pioche disent 'quelle erreur', en réalité les Français se disent 'lui, il ne nous ment pas, même si ce n’est pas à son avantage'". 

"Ça veut dire que tout n’est pas préparé dans une émission comme ça et qu'il a gardé une sorte de spontanéité qui est assez rarement répandue dans le paysage politique", se réjouit Camille Pascal, qui est donc convaincu que ce couac bénéficiera au Premier ministre. D'ailleurs, Camille Pascal le dit : "personnellement, je n'ai pas téléchargé non plus StopCovid". 

Europe 1
Par Ariel Guez