Arnaud Fontanet : "Il n'est pas question que tous les élèves reviennent à l'école"

, modifié à
  • A
  • A
Arnaud Fontanet était l'invité de la matinale d'Europe 1, dimanche 26 avril 1:55
Arnaud Fontanet était l'invité de la matinale d'Europe 1, dimanche 26 avril © AFP
Partagez sur :
Le Professeur à l’Institut Pasteur et membre du Conseil scientifique du Covid-19, Arnaud Fontanet, était l'invité de la matinale d'Europe 1. Il est revenu sur les préconisations livrées samedi par le Conseil scientifique, qui recommande notamment le port du masque "obligatoire" au collège et au lycée. 
INTERVIEW

Le Conseil scientifique n'était pas favorable à la réouverture des établissements scolaires avant le mois de septembre, mais le gouvernement en a décidé autrement. Prenant acte de la décision des autorités, le Conseil scientifique recommande toutefois que cette reprise se fasse de manière progressive. "Il n'est pas question que tous les élèves reviennent à l'école", explique Arnaud Fontanet, professeur d'épidémiologie à l’Institut Pasteur et membre du Conseil scientifique, au micro d'Europe 1. 

"Il y a des règles de distanciation sociale qui vont impliquer qu'il y aura des alternances, des choses comme ça", ajoute-t-il, rappelant que le Conseil scientifique a émis un deuxième avis sur la réouverture des écoles avec un certain nombre de conditions dont le port du masque obligatoire au collège et au lycée.

"Si les conditions ne sont pas réunies, il faudra que cette réouverture se fasse dans le temps" 

Les masques pourraient cependant manquer le 11 mai, date de la levée du confinement. A ce propos, Arnaud Fontanet insiste : "Si les conditions ne sont pas réunies, il faudra que cette réouverture se fasse dans le temps, pas tout d'un coup et de façon très graduée". Selon lui, "il faut reconstruire tout ça de façon très progressive et s'assurer, effectivement, que cela se passe dans les meilleures conditions sanitaires possibles". 

"Il est important d'intégrer les parents dans cette décision"

Sur l'absence d'obligation de remettre ses enfants à l'école, le professeur d'épidémiologie ne se dit pas choqué par ce choix, laissé par le gouvernement aux parents. "Le Conseil scientifique a immédiatement travaillé, dès qu'il a pris acte de la décision du gouvernement, sur toute une série de recommandations pour la réouverture des écoles, afin qu'elle se fasse dans les meilleures conditions", assure Arnaud Fontanet. 

"On associe beaucoup les parents à la fois dans un rôle de responsabilisation par rapport aux enfants qui vont aller à l'école, notamment en leur demandant de bien s'assurer que leurs enfants n'ont pas de symptôme le matin avant de les envoyer à l'école. Et puis également dans une compréhension de ce qui est en train d'arriver, et de pouvoir faire des choix éclairés sur la nécessité ou pas de leur enfant de rejoindre l'école", ajoute-t-il. 

Europe 1
Par Coline Vazquez