Sondage : chute de popularité pour Emmanuel Macron (-6) et Édouard Philippe (-7)

, modifié à
  • A
  • A
Édouard Philippe et Emmanuel Macron ont vécu un mauvais mois de février dans les sondages.
Édouard Philippe et Emmanuel Macron ont vécu un mauvais mois de février dans les sondages. © LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Partagez sur :

Le chef de l'État et le Premier ministre ont vu leur cote de popularité baisser nettement en février après plusieurs bons mois. Ils atteignent tous deux leur niveau de popularité le plus bas.

Les deux têtes de l'exécutif en baisse dans l'opinion. Les cotes de popularité d'Emmanuel Macron et d'Édouard Philippe chutent respectivement de 6 et 7 points en un mois pour atteindre leur plus bas niveau depuis leur entrée en fonction en mai 2017, selon un sondage Odoxa* diffusé mardi.

Onze points perdus depuis décembre pour Macron. Avec 43% (-6) des Français interrogés qui pensent qu'il est "un bon président de la République", le chef de l'État perd un total de 11 points depuis décembre. Une nette majorité (57%, +7) juge négativement son action. Emmanuel Macron se situe désormais 1 point en dessous de sa cote de septembre/octobre (44%), jusqu'alors son plus bas niveau, selon cette enquête pour L'Express, la presse régionale et France Inter.

Macron perd des points à gauche, à droite et au FN. Le chef de l'État entraîne le Premier ministre qui perd pour sa part 7 points, avec 43% également d'opinions favorables. 56% (+7) jugent désormais défavorablement son action. Emmanuel Macron perd notamment en popularité auprès des sympathisants de gauche hors PS (-6), de ceux de droite (-4) et du Front national (-10). Edouard Philippe perd sur l'ensemble de l'électorat, hormis les proches de La République en Marche (+5).

Hulot et Juppé en hausse, Collomb et Wauquiez en baisse. La plupart des personnalités pour lesquelles les Français éprouvent le plus de sympathie sont ce mois-ci en hausse. Avec en tête Nicolas Hulot (36%, +2), Alain Juppé (34%, +1), Jean-Luc Mélenchon (30%, +4) et Nicolas Sarkozy (28%, +4). Gérard Collomb perd 3 points à 20% et Laurent Wauquiez en perd 1 à 14%.

*Enquête réalisée en ligne les 21 et 22 février auprès de 973 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.