Sondage : chute de confiance pour Macron et Philippe avant l'été

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron et Edouard Philippe atteignent leur plus bas niveau depuis leur entrée en fonction. © PHILIPPE WOJAZER / AFP / POOL
Partagez sur :

Le chef de l'État perd 7 points en juin après 3 points en mai. Il cède du terrain auprès de toutes les tranches d'âge et de quasiment tous les segments de l'opinion.

La cote de confiance d'Emmanuel Macron (-7) et d'Édouard Philippe (-5) dégringole et atteint son plus bas niveau depuis leur entrée en fonction, selon un sondage Harris interactive diffusé vendredi.

Macron chute à droite. Avec 40% d'opinions positives, le chef de l'État perd 7 points en juin après 3 points en mai et cède du terrain auprès de toutes les tranches d'âge et de quasiment tous les segments de l'opinion.

Il perd notamment 19 points chez les proches du parti Les Républicains, à contre-courant d'autres enquêtes d'opinions qui le donnent en progression auprès de l'électorat de droite.

Les principaux ministres également en baisse. Avec 40% de confiance également, Édouard Philippe chute pour sa part auprès de toutes les tranches d'âge et catégories sociales, à l'exception des plus de 65 ans (+1) et des inactifs (stable), selon cette enquête pour le site Délits d'Opinion. Le couple exécutif entraîne l'équipe gouvernementale, avec une baisse de 3 points de la confiance dans le gouvernement, également à son plus bas niveau depuis son entrée en fonction (27%).

Les principaux ministres sont ce mois-ci en baisse : Jean-Yves Le Drian (42%, -4), Laura Flessel (41%, -5), Jean-Michel Blanquer (38%, -3), Nicolas Hulot (38%, -2) ou encore Gérard Collomb (32%, -3).

Les autres responsables politiques ne bénéficient pas de la perte de confiance dans le gouvernement. Alain Juppé perd un point à 34% et Christiane Taubira 2 à 31% en tête d'un classement où seul Jean-Luc Mélenchon pointe en légère hausse (24%, +1).

Enquête réalisée en ligne du 26 au 28 juin auprès de 928 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.