"Sens de l'effort" : "Un président ne doit pas faire de provocation", selon Alexis Corbière (LFI)

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le député LFI Alexis Corbière a dénoncé sur Europe1 la "provocation" du président Emmanuel Macron sur le "sens de l'effort", qu'il a jugée "absurde" à la veille de l'acte 9 des "gilets jaunes".

La petite phrase du président Emmanuel Macron sur "le sens de l'effort", prononcée vendredi face aux boulangers invités à l'Elysée pour la galette des rois, a suscité l'indignation du député LFI de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière.

Une déclaration "absurde". "C'est une provocation", a-t-il déploré samedi sur Europe 1. "Je ne sais pas quel plaisir il prend à faire croire que les Français ne seraient pas sensibles à l'effort, c'est incroyable. Particulièrement à la veille d'une manifestation 'gilets jaunes' qui est, d'un certain point de vue, la manifestation de ceux qui ne cessent de faire des efforts, de ceux qui travaillent. S'adresser à eux en leur faisant la leçon, c'est absurde", a-t-il poursuivi.

Pour le parlementaire, "c'est une erreur que fait le président de la République. Est-ce qu'il le fait consciemment? Il a la clé de ce mystère. Si c'est consciemment, c'est une faute. Je pense qu'un président de la République ne doit pas faire de provocation. Peut-être qu'il veut incarner un camp aujourd'hui, un camp de l'ordre en quelque sorte. S'il ne le fait pas consciemment, ça montre à quel point il est complètement déconnecté du quotidien populaire de la majorité de ce pays", a-t-il conclu. 

Europe 1
Par Europe1.fr avec Rémi Bostsarron