Sécurité, djihadisme et immigration : que va faire Edouard Philippe au Sénégal ?

  • A
  • A
Le Premier ministre Edouard Philippe est en visite à Dakar, dimanche (photo d'archives). 0:55
Le Premier ministre Edouard Philippe est en visite à Dakar, dimanche (photo d'archives). © CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Partagez sur :
Le premier ministre est dimanche à Dakar, pour le 4ème séminaire intergouvernemental entre la France et le Sénégal. Il devrait aborder avec le président Macky Sall la lutte antidjihadiste au Sahel, mais aussi les questions d'immigration. 

Dix jours après ses annonces à Paris sur l'immigration, voici Edouard Philippe face à un cas concret. En déplacement à Darkar pour le 4ème séminaire intergouvernemental entre la France et le Sénégal, le Premier ministre doit rencontrer le président Macky Sall pour parler gestion des flux migratoires, mais aussi sécurité et lutte contre le djihadisme au Sahel. 

La question des quotas sur la table ? 

En terme d'immigration illégale, la pression venue du Sénégal reste en effet élevée, note l'un des conseillers du chef du gouvernement. Les demandes d'asile sont, elles, en hausse de 50% alors que le Sénégal est un pays dit "sûr". Beaucoup de travail reste encore à faire, résume un membre du staff du Premier ministre, malgré des progrès. La question des quotas d'immigration pourrait aussi être mise sur la table.

Consensus en vue sur la sécurité

 

Le sujet de la sécurité sera sans doute plus consensuel. Aux yeux de Paris, le Sénégal est un pôle de stabilité dans une région secouée par le terrorisme islamiste. Il représente un atout dans cette guerre, car Dakar dispose de forces armées solides, selon un conseiller d'Edouard Philippe. Le Premier ministre assistera lundi à une démonstration des forces spéciales sénégalaises formées par leurs homologues françaises. 

Europe 1
Par Hadrien Bect, édité par Margaux Lannuzel