Que sait-on de la "lettre aux Français" d'Emmanuel Macron ?

  • A
  • A
La lettre du chef de l'Etat devrait être dévoilée lundi (photo d'illustration). © Ludovic MARIN / AFP
Partagez sur :

La missive, adressée à la presse et aux réseaux sociaux, lundi, aura notamment pour but de convaincre les citoyens de prendre part au "grand débat national". 

Dans ses vœux à la Nation, le 31 décembre, le chef de l'Etat promettait d'écrire aux Français "dans les prochains jours". Deux semaines plus tard, la lettre évoquée devrait être rendue public lundi. Europe 1 fait le point sur ce que l'on sait de ce courrier, une démarche peu courante dans l'histoire politique récente. 

Dans quel contexte intervient cette lettre ? 

Diffusée par les médias et les réseaux sociaux, et non par La Poste, la missive interviendra deux jours après le neuvième samedi de manifestation des "gilets jaunes", marqué par un regain de la mobilisation. Interrogé par l'AFP, le ministre des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau, s'est dit persuadé qu'Emmanuel Macron saurait "trouver les mots" pour que "le dialogue se noue" dans cette période de tension sociale. "Il y a une exigence : celle de redialoguer (sic) avec les Français, poser sur la table un certain nombre de sujets, et faire en sorte qu'on puisse avancer avec eux." 

Selon les informations du JDD, une première mouture de la lettre a été rédigée par Sylvain Fort, conseiller en communication du président - et par ailleurs sur le départ de l'Elysée. Mais c'est le chef de l'Etat lui-même qui écrira la version définitive de son message aux Français, après avoir échangé avec un cercle restreint de proches collaborateurs. 

Que contiendra-t-elle ? 

"Dans la lettre que je m'apprête à écrire aux Français, j'expliquerai ce que je compte faire" des conclusions du grand débat national qui doit être lancé mardi, a annoncé Emmanuel Macron à la presse, vendredi, jugeant cette transparence nécessaire pour que le débat "soit pris de manière sérieuse". "C'est un moment essentiel et très utile pour notre pays. C'est une très grande opportunité, il faut que chacun la prenne, avec la part de responsabilité, de risque et d'inconnu", a-t-il ajouté. 

 

L'enjeu consiste donc principalement à convaincre les Français de participer à ce débat. Pour cela, le ministre chargé des collectivités territoriales Sébastien Lecornu a demandé aux préfets de lui transmettre des synthèses des "doléances" des Français, recueillies depuis plusieurs semaines, notamment auprès des "gilets jaunes", indique Le Parisien. Mais un membre du gouvernement précise dans le JDD que le cadre de la lettre sera le même que celui du débat : "Il y aura des points sur lesquels il n'est pas question de revenir. C'est le cas du mariage pour tous ou de la fiscalité sur le patrimoine."  

Quels sont les précédents ? 

Avant Emmanuel Macron, deux présidents ont adressé une "lettre aux Français" sous la Vème République : François Mitterrand en 1988 et Nicolas Sarkozy en 2012... mais dans un contexte différent car purement électoral. Celle de François Mitterrand, publiée le 7 avril 1988 - deux semaines avant le premier tour de la présidentielle - dans plusieurs journaux nationaux et régionaux, présentait son programme pour les sept ans à venir. Elle lui a plutôt servi puisqu'il l'a emporté à Jacques Chirac. Celle de Nicolas Sarkozy, en revanche, s'est avérée moins utile : diffusée sous forme numérique, sa "lettre au peuple français" de la campagne 2012, exposant également ses principales propositions, ne l'a pas empêché de s'incliner face à François Hollande.