Éric Zemmour 1:11
  • Copié
Victor Chabert, édité par Ugo Pascolo , modifié à
Éric Zemmour se rend dans les Hauts-de-France ce vendredi, il va parler éducation, grand thème qu’il veut installer dans sa campagne. Mais surtout, par ce déplacement il veut concrétiser l’union des droites, en allant chasser sur des terres RN et LR. Il tiendra une réunion publique ce soir à Saint-Quentin, la ville de Xavier Bertrand.

Un déplacement très stratégique d’Éric Zemmour dans les Hauts-de-France. Le candidat à la présidentielle se rend ce vendredi matin dans le département du Nord. Un territoire rural, marqué par la désindustrialisation. Avant de donner une réunion publique le soir dans l’Aisne, plus précisément à Saint-Quentin. Et ce lieu ne doit rien au hasard, puisqu'il s'agit de la ville de Xavier Bertrand , candidat déchu au congrès des Républicains du 4 décembre dernier .

Aller au contact de l’électorat populaire

C’est explicite, le candidat va au contact d’un électorat populaire, acquis à Marine Le Pen et dont il veut clairement se saisir. Cela lui permet également de faire taire les critiques des adversaires qui l’attaquent sur le supposé élitisme de sa candidature. Le lieu de sa réunion publique n’a pas été choisi au hasard… Dans l’Aisne, à Saint Quentin, la ville de Xavier Bertrand. L’électorat LR est donc aussi ciblé par Éric Zemmour.

Premier déplacement avec Guillaume Peltier

Ce déplacement symbolise le pont qu’il veut incarner entre le Rassemblement national et les Républicains. Comme le confiait un membre de son entourage, il concrétise l’union des droites sur le terrain… Pour bien montrer sa stratégie, il est accompagné pour la première fois de Guillaume Peltier, sa prise de guerre , ex-numéro 2 des Républicains, qu'il a nommé porte-parole de sa campagne et vice-président de son parti "Reconquête".