Macron en vacances, mais pas vraiment : "Il reste évidemment connecté"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Emmanuel Macron a pris ses quartiers d'été au fort de Brégançon (Var), la résidence estivale des présidents, pour des vacances "au calme et studieuses", a indiqué l'Elysée jeudi.

Parmi les Français qui sont déjà arrivés sur leur lieu de vacances, il y a le couple Macron. Le président et son épouse sont depuis jeudi au fort de Bregançon. Le chef de l'Etat a posé ses valises en toute discrétion, loin des caméras, dans la demeure fortifiée qui domine les eaux turquoise de la Méditerranée à Bormes-les-Mimosas (Var), à mi-chemin entre Marseille et Nice. Le président se repose, mais l’Elysée promet qu’il reste tout de même mobilisé.

La formule utilisée par les proches du chef de l’État est la suivante : des "vacances calmes et studieuses". Mais le président reste "évidemment connecté". Emmanuel Macron a en permanence avec lui un cabinet restreint, qui lui permet de travailler et de communiquer avec les services de l’Etat. Son entourage prévient qu’il suit notamment la situation de la canicule, qu’il a encore des rendez-vous téléphoniques d’ordre diplomatiques. Il surveille par exemple les tensions entre Iran et les Etats-Unis. Une conseillère affirme qu’il prévoit aussi de préparer le G7 de Biarritz quand, fin août, la cité de la cote basque sera le centre du monde.

"Il pourrait multiplier les bains de foule pour tester sa popularité"

On ne connait pas, pour l’heure, en détail le planning des prochaines semaines du président. Sa sécurité a pour habitude de multiplier les leurres pour tromper les paparazzis et autres curieux. Son agenda est secrètement gardé par ses équipes, à peine sait-on qu’il n’exclut pas de se rendre aux cérémonies du débarquement en Provence le 15 août prochain.

Comme aime à le rappeler ses proches, le président aime surtout aller là où on ne l’attend pas. Cet été, il pourrait multiplier les bains de foule pour tester sa popularité après une année marquée par "les gilets jaunes".

 

Emmanuel Macron présent samedi à Tunis aux funérailles du président Essebsi

Le président Emmanuel Macron se rendra à Tunis samedi pour assister aux funérailles nationales du président tunisien Béji Caïd Essebsi, a indiqué l'Elysée. Emmanuel Macron a salué jeudi la mémoire du président tunisien et "un dirigeant courageux", "un ami" de la France. Il "aura présidé son pays dans un moment essentiel de son histoire où il aura résisté à tous les obscurantismes pour bâtir l'avenir, la démocratie et le progrès", a-t-il dit.

Depuis deux ans, Béji Caïd Essebsi et Emmanuel Macron s'étaient rencontrés à plusieurs reprises, notamment à l'occasion de visites du Tunisien à Paris et d'un déplacement du Français à Tunis début 2018. Le président Macron avait alors insisté sur la nécessité de soutenir le seul pays où le Printemps arabe de 2011 ait fait naître la démocratie.

Europe 1
Par Jean-Rémi Baudot