Les tensions qui ternissent la rentrée de Jean Castex

, modifié à
  • A
  • A
A Matignon, on tente de prendre de la distance avec ces critiques. 1:09
A Matignon, on tente de prendre de la distance avec ces critiques. © MEHDI FEDOUACH / AFP
Partagez sur :
Plusieurs tensions au sein du gouvernement sont venues ternir la rentrée du Premier ministre Jean Castex : le débat sur le terme d’ensauvagement, ou encore l’écologie contre les transports sur l’écotaxe. A Matignon, l'entourage de Jean Castex reconnaît que "ça file droit".
DÉCRYPTAGE

Depuis l’été, plusieurs tensions au sein du gouvernement sont venues ternir la rentrée de Jean Castex. Le débat entre Gérald Darmanin et Éric Dupont-Moretti sur le terme d’ensauvagement, ou encore "l’écologie contre les transports" sur l’écotaxe. Le Premier ministre manquerait-il d’autorité ? La réalité n’est pas aussi simple.

Deux camps opposés

Au sein du gouvernement, parmi les ministres, dans les cabinets, il y a deux camps. D’un côté, il y a ceux qui sont déçus par la rentrée de Jean Castex, qui regrettent ses déplacements à répétition et fustigent un manque de légitimité. "J’ai l’impression de voir Jean-Marc Ayrault", persifle par exemple un conseiller. A l’opposé, d’autres plébiscitent la méthode : "Tout est très direct. Il n’est pas là pour nous materner", lâche un collaborateur.

A Matignon, on tente de prendre de la distance avec ces critiques, (même quand des ministres affichent leurs désaccords). "Que des sensibilités s’expriment, c’est heureux", affirme un conseiller avant d’insister : "A la fin, est-ce que les décisions sont respectées ? La réponse est oui".

Castex a la réputation d’un haut-fonctionnaire parfois dur

Avant sa nomination, Jean Castex avait la réputation d’un haut-fonctionnaire parfois dur. "Ils sont nombreux à se prendre des soufflantes", confirme le conseiller d’un ministre. "Ça file droit", reconnait l’entourage de Jean Castex. En privé, le Premier Ministre répète d’ailleurs régulièrement : "Je n’ai pas accepté cette mission pour me faire des amis".

Europe 1
Par Jean-Rémi Baudot édité par Léa Leostic