Hôpital, retraites, Guyane… Jean Castex, un Premier ministre déjà sur tous les fronts

, modifié à
  • A
  • A
Le Premier ministre Jean-Castex ira au Sénat mercredi après-midi, après avoir passé la matinée à l'Assemblée. Ce week-end, il sera en Guyane. 1:36
Le Premier ministre Jean-Castex ira au Sénat mercredi après-midi, après avoir passé la matinée à l'Assemblée. Ce week-end, il sera en Guyane. © AFP
Partagez sur :
Depuis sa prise de fonction, le nouveau Premier ministre Jean Castex multiplie les déplacements et les rencontres. Est-ce le signe d'un style bien à lui, ou d'une volonté d'Emmanuel Macron de montrer que le nouveau gouvernement est en action ?

L'agenda du Premier ministre Jean Castex est (déjà) pour le moins chargé. Après ses premières questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, il ira l'après-midi au Sénat, avant d’aller visiter le tribunal de Bobigny avec Éric Dupond-Moretti, le nouveau garde des Sceaux. Et ce n'est pas tout : Jean Castex semble bien avoir la bougeotte.

Enveloppe revalorisée pour les soignants

Depuis sa prise de fonction vendredi, le locataire de Matignon multiplie les déplacements et les rencontres. Et chaque fois, il prend la parole, se branche sur les dossiers, promet des réformes… ou de l’argent. Prenez sa visite surprise au Ségur de la Santé, mardi soir. Il a débarqué dans une réunion décisive avec les syndicats en annonçant une rallonge de plus d’un milliard d’euros pour les salaires des soignants.

"Santé, chômage, retraites, tout sera mis sur la table", a-t-il promis devant les parlementaires. La réforme des retraites est un sujet particulièrement explosif, mais c’est une promesse qu’il compte tenir : refuser de réformer les retraites "serait irresponsable", a lancé le Premier ministre aux sénateurs, dans l'après-midi.

Réunions bilatérales jeudi et vendredi

La méthode Castex va se confronter à la réalité dès jeudi, avec deux jours de réunions bilatérales avec les partenaires sociaux. Ils aborderont plusieurs dossiers chauds, dont le système universel des retraites et son financement, l’assurance chômage, l’emploi des jeunes, la relance et le Ségur de la santé. Pour tous ces sujets, un "homme de dialogue" ne sera pas de trop.

Et ce n’est pas terminé. Le nouveau Premier Ministre est attendu en Guyane dimanche. Il doit ensuite prononcer une déclaration de politique générale la semaine prochaine puis réunira les partenaires sociaux avant le 20 juillet. C’est peut être là le style Castex. Mais c’est surtout le signe qu’Emmanuel Macron veut que le gouvernement agisse rapidement, et que ça puisse se voir.