"Je n'ai jamais vu ça" : après deux nouveaux départs de députés, la majorité LREM en plein blues

, modifié à
  • A
  • A
Assemblée nationale 2000
Deux nouveaux députés ont quitté le groupe LREM à l'Assemblée nationale. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :
Le groupe LREM à l'Assemblée nationale a enregistré deux nouveaux départs cette semaine. Alors que la majorité a été ébranlée par la polémique autour du congé pour le deuil parental, Emmanuel Macron doit recevoir les élus de son mouvement mardi pour tenter de retisser des liens. 

L'hémorragie se poursuit au sein du groupe LREM à l'Assemblée nationale. Le groupe de la majorité vient d'enregistrer deux nouveaux départs, avec ceux de l'élue de Charente-Maritime Frédérique Tuffnell et du député de Seine-Maritime Xavier Batut, qui a choisi de se "mettre en retrait", tout en restant apparenté au groupe. Les effectifs du groupe LREM tombent à 300 membres et apparentés à l'Assemblée contre 314 en 2017 (en comptant le président de l'Assemblée Richard Ferrand), alors que la majorité absolue est à 289 sièges. Un nouveau coup dur pour le mouvement d'Emmanuel Macron. Le président doit recevoir mardi députés, sénateurs et élus européens, pour tenter de ressouder les liens. 

 

"C'est certain, ce n'est pas une séquence facile", constate un ministre après cette nouvelle semaine de remous dans la majorité, avec la polémique autour du congé parental en cas de décès d'un enfant, et des députés en colère, dont certains, pour la première fois, s'en sont pris au chef de l'État. "Je n'ai jamais vu ça, c'est plus fort que d'habitude", confie un cadre du groupe.

"Il est urgent de remotiver les troupes"

Emmanuel Macron va donc tenter de retisser les liens avec sa majorité. Députés, sénateurs, et même députés européens, sont conviés à l'Élysée mardi soir. "Il va falloir qu'il la joue fine, et surtout pas qu'il les vexe encore plus", s'inquiète un conseiller ministériel. Car en Macronie, on est conscient que plus les semaines passent, plus la majorité perd des députés. "Il est urgent de redéfinir une ligne, de remotiver les troupes. Encore plus après cette semaine horribilis", dit un député. Un cadre de la majorité préfère en sourire : "On a fait Règlement de comptes à OK Corral la semaine de la mort de Kirk Douglas".

Europe 1
Par Hadrien Bect, édité par Antoine Terrel