En plein confinement, Emmanuel Macron visite la Seine-Saint-Denis et... crée un attroupement

, modifié à
  • A
  • A
Macron Pantin 1:07
Emmanuel Macron était en visite à Pantin, mardi. © GONZALO FUENTES / POOL / AFP
Partagez sur :
Le président de la République visitait une maison de santé à Pantin, mardi. Sa sortie a provoqué un attroupement d'une trentaine de personnes, massées en dépit des règles de confinement et de distanciation sociale.

La scène n'est pas passée inaperçue. Mardi, pendant qu'Edouard Philippe appelait à respecter le confinement depuis l’Assemblée nationale, une poignée d'habitants de la Seine-Saint-Denis s'agglutinait dans la rue sans vraiment tenir compte des règles de distanciation sociale. L'attroupement a été immortalisé par les caméras et pour cause : ces riverains étaient sortis pour saluer Emmanuel Macron, en visite dans une maison de santé de Pantin.

"Il faut respecter les règles"

Prévenue de la présence du président, la petite foule a essayé de l'interpeller. Le chef de l'État a, lui, fait une cinquantaine de mètres pour s'approcher et tenter de dialoguer. Si lui est resté à distance, la trentaine de personnes en face, en revanche, s'est massée, smartphone à la main. "Il faut respecter les règles", a bien tenté Emmanuel Macron, sans vraiment que ces consignes soient suivies d'effets.

Sur le trottoir en effet, personne ne portait de masques et la cohue a duré quelques minutes, avant que le président ne retourne dans sa voiture. Un spectacle jugé "absolument consternant" par la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, sur Twitter.

Emmanuel Macron a-t-il, malgré lui, créé un attroupement allant à l’encontre des recommandations sanitaires ? L’Elysée balaie la question. "Il est normal qu’il aille au contact des gens confrontés à l’épidémie", explique son entourage.

 

Europe 1
Par Jean-Rémi Baudot, édité par Margaux Baralon