En marche ! publie un petit kit de survie pour ses adhérents à Noël

  • A
  • A
Pour survivre aux débats de Noël, LREM a concocté des petites fiches pour ses adhérents.
Pour survivre aux débats de Noël, LREM a concocté des petites fiches pour ses adhérents. © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
Le parti présidentiel met à disposition sur Internet des fiches permettant à leurs adhérents de répondre à leur entourage sur la politique du gouvernement. De quoi s'armer avant les débats enflammés en famille pendant les fêtes.

Qui n'a pas connu les grands débats politiques entre les marrons et la bûche de Noël ? Conscient que la politique d'Emmanuel Macron sera probablement au cœur de débats houleux dans les familles françaises en ces fêtes de fin d'année, La République en marche a pris les devant. Depuis trois ans, le mouvement publie un petit manuel à destination de ses adhérents, afin que ceux-ci puissent répondre aux critiques les plus souvent formulées par leurs opposants.

"Se réarmer face aux critiques". Comment répondre à l'oncle mélenchoniste qui accuse le président de ne faire que des gestes pour les plus riches ? LREM donne une réponse toute faite : "en 2019, les impôts baisseront fortement pour les classes moyennes. Avec la taxe d'habitation et les baisses de cotisations, en tout, c'est plus de 10 milliards d'euros d'impôts en moins."

Si la conversion vient à s'orienter sur les "gilets jaunes", l'Union européenne et les 80 km/h, là aussi, les éléments de langage sont de sortie. "Il s'agit d'aider les marcheurs", explique un responsable de LREM. "Beaucoup connaissent les grandes lignes mais ils ont besoin de se réarmer face aux critiques."

"Ils reviennent pour soutenir le président". En réalité, ce "réarmement" est une première étape avant celle de la grande consultation. La macronie applique deux de ses immuables méthodes : la pédagogie et le cahier de doléances. LREM dit néanmoins ne pas souffrir de la crise des "gilets jaunes", bien au contraire. Le parti revendique actuellement 1.000 adhésions de plus chaque semaine et des dons en hausse. Certaines semaines, ils ont même été multiplié par dix, affirme un cadre. "Certains s'étaient éloignés mais reviennent pour soutenir le président." Les dîners enflammés de Noël seront une bonne occasion de se remettre dans le bain.